Aller au contenu

Les habitants d’Anyama ont pris conscience d’acquérir des terres fiables

La 3ème édition des journées portes ouvertes conjuguée à la caravane du Ministère de la Construction, de l’Habitat et de l’Urbanisme (MCLU), a enregistré, du 16 au 17 mai 2023 à Anyama, la présence de la société immobilière Challenge Immobilier International (Chim- Inter ).

Caravane du Ministère de la Construction à Anyama : Chim-Inter exhorte les propriétaires à contacter les services du MCLU et les opérateurs agréés pour sécuriser leurs parcelles

Cette caravane, qui a sillonné les quartiers et hameaux d’Anyama, a permis aux agents du Ministère de la Construction et à ses partenaires de répondre à toutes les questions relatives au permis de construire, à l’Ordre Définitif de Construire (ACD), au bail d’habitation sécurisé, à la nouvelles réformes du ministère…

Présents à ce rendez-vous territorial, les architectes en ont profité pour réaffirmer la volonté de leur entreprise de jouer son rôle dans la mise en œuvre de la politique immobilière et d’urbanisme du gouvernement.

‹‹En général, on dit que les architectes coûtent cher. Pire encore, ils disent qu’ils ne savent pas où les trouver. Grâce à des campagnes de sensibilisation comme celle-ci, nous nous rendons dans les villes et les villages pour répondre aux questions des gens. Ces derniers se rendent compte que nos services ne sont pas chers. Approchez-vous de nous pour en discuter et nous pourrons trouver la meilleure formule pour les accompagner dans leurs projets. Ces journées portes ouvertes du Ministère de la Construction, du Bâtiment et de l’Urbanisme sont une aubaine pour nous architectes. Ils permettent à notre entreprise de se faire connaître››, a souligné Charles Koko, représentant de l’Ordre des Architectes de Côte d’Ivoire.

Le premier adjoint au maire d’Anyama, Anouma Adé, s’est réjoui de ce rapprochement du ministère avec les usagers de sa localité. ‹‹ Nous sommes dans le district d’Abidjan et actuellement tous les grands projets déménagent à Anyama. Vous avez l’abattoir, le complexe, le cafop… Tous les projets sont orientés vers notre commune et les demandes en terme de foncier sont nombreuses. Cette bande-annonce nous permet d’avoir toutes les informations dans ce domaine. C’est une chance pour nous (…) L’Etat ne peut pas tout faire. Nous avons besoin d’opérateurs privés comme Chim-Inter pour le soutenir. Le besoin en logement est réel. L’Etat s’engage en faveur du logement abordable et Chim-Inter est bien placé pour l’accompagner dans cette politique », a-t-il déclaré.

Assistante commerciale et conseillère clientèle de Chim-Inter, Kokra Raïssa a choisi le deuxième jour dédié à la cérémonie officielle pour décider de la scène de la ville la plus propre de Côte d’Ivoire.

Côte d'Ivoire : les habitants d'Anyama ont pris conscience des voies et moyens d'acquérir des terres fiables

‹‹Nous avons été aux côtés du Ministère de la Construction, du Bâtiment et de l’Urbanisme, pendant 2 jours, à Anyama, pour sensibiliser la population sur les voies et moyens d’acquérir un terrain fiable. Cette prise de conscience a commencé par une caravane qui nous a permis de parcourir tous les quartiers de la ville de cola. L’enthousiasme des populations lors de ce déplacement démontre que cette initiative du ministre Bruno Koné répond à un grand besoin des Ivoiriens.Aujourd’hui, les doléances sont nombreuses dans le secteur foncier et immobilier. Notamment, les arnaques, les conflits et les constructions coulantes », a-t-il dit avant d’inviter les propriétaires terriens à suivre les procédures d’obtention des documents officiels de leur propriété. ‹‹Par ma voix, Chim-Inter exhorte tous les propriétaires fonciers à se mettre en relation avec les services Mclu et les opérateurs agréés pour les sécuriser. Il s’agit de l’héritage de leurs enfants. Vous ne devriez pas laisser de successions conflictuelles à vos héritiers », a-t-elle conseillé.

Le GPS de Guillaume Soro va bientot demarrer ses activites au 18 juillet 2024

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *