La cérémonie de soutien en faveur de la décrispation et d’un règlement pacifique de la crise entre le Mali et la Côte d’Ivoire au sujet des 49 soldats ivoiriens détenus au Mali, s’est tenue, le lundi 08 août 2022, à l’ Ambassade du Mali en Côte d’Ivoire.

Saliou Maïga, secrétaire général du Haut Conseil des Maliens de Côte d’Ivoire : « Le Mali et la Côte d’Ivoire sont deux pays d’un même peuple »

Au cours de cette cérémonie, Saliou Maïga, secrétaire général du Haut Conseil des maliens de Côte d’Ivoire, a indiqué que la Côte d’Ivoire et le Mali sont deux pays frères. De ce fait, il a invité les autorités à régler de manière pacifique ce différend.

« Nous, opérateurs économiques maliens, et présidents de plusieurs associations de la Société Civile malienne de Côte d’Ivoire, encourageons vivement les Autorités au plus haut sommet de l’Etat de la Côte d’Ivoire et du Mali à tout mettre en œuvre pour le règlement pacifique par voie diplomatique de ce différend, pour le bonheur et la satisfaction des deux Peuples frères unis par des liens multiséculaires de solidarité, d’hospitalité et de fraternité. Le Mali et la Côte d’Ivoire sont deux pays d’un même peuple », a-t-il déclaré.

Au nom de la communauté malienne résidant en Côte d’Ivoire, Saliou Maïga a évoqué L’itiative diplomatique prônée par les autorités ivoiriennes et maliennes, pour la résolution de ce malentendu accordée par certaines incompréhensions entre les deux pays suite à affaire des 49 militaires ivoiriens retenues au Mali.

« Nous avons toujours confiance en nos autorités tant ivoiriennes que maliennes pour préserver la paix et la cohésion sociale entre nos deux pays. Dans ce pays qui nous a généreusement accueillis, nous exerçons librement et sans entraver nos activités socio-économiques et culturelles. C’est le lieu de souligner que nous sommes tellement intégrés au sein de la population ivoirienne que plusieurs d’entre nous y ont fondé des familles et s’y sont installés durablement », at-il souligné.

Saliou Maïga salue l’initiative de la médiation

Saliou Maïga a par ailleurs motivé l’initiative entreprise par le médiateur Faure Gnassingbé, Président de la République du Togo, entre le Mali et la Côte d’Ivoire en vue de trouver une issue favorable.

« Nous apprécions valablement et positivement la mission de médiation exercée par Son Excellence Monsieur Faure Gnassingbé, Président de la République Togolaise, entre le Mali et la Côte d’Ivoire, tous deux pays, membres importants des organisations sous Régionales de l’Afrique de l’ Ouest. Nous saluons et félicitons également les efforts consentis par Son Excellence le Robert Dussey, Ministre des Affaires Etrangères et de l’Intégration du Togo, pour avoir réussi les premières de bons offices, en effectuant une démarche d’amitié 18 Juillet 2022 à Bamako , où l’a été chaleureusement accueilli par Son Excellence le Colonel Assimi Goïta, Président de la Transition Malienne, Chef de l’Etat », à-la-contribué.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.