C’est l’initiative de l’ONG Alliance SUN Côte d’Ivoire, les populations d’Agboville, ont été sensibilisées ce jeudi 10 février 2022, à l’allaitement maternel exclusif.

Agboville : L’ONG Alliance SUN Côte d’Ivoire prône l’allaitement maternel exclusif

«Donner le lait à l’enfant est un puissant moyen de communication. Le lien mère-enfant est ainsi consolidé. C’est pourquoi, nous prônons l’allaitement maternel exclusif pour la bonne santé des nourrissons car le lait de maman contient déjà beaucoup d’eau soit 88% », de déclarer Gnionsahé Hélène, présidente du conseil d’administration (PCA) de Alliance SUN Côte d’Ivoire. Cette Campagna de sensibilisation, qui s’inscrit dans le cadre de la 29e édition de la semaine mondiale de l’allaitement maternel dont le thème est « Protéger l’allaitement : une responsabilité partagée », à enregistrer la présence de Fidèle Séka, secrétaire général 2 de la préfecture d’Agboville, de Gnaly Patricia, 5e adjoint au maire d’Agboville, et du directeur régional de la Santé de l’Agnéby-Tiassa, Dr Koffi Kouakou Eugène.

L’objectif est de promouvoir, soutenir et sensibiliser les populations sur les avantages de l’allaitement maternel exclusif. Ce, afin de réduire la morbidité et la mortalité infantile mais aussi de contribuer à l’amélioration du taux national des enfants nourris exclusivement au lait maternel et particulièrement dans le district sanitaire d’Agboville. Pour Dr Patricia N’Goran, coordonnatrice de la plateforme multisectorielle du Conseil national de nutrition, alimentation et du développement de la petite enfance (CONNAPE), la vie commence par l’allaitement.

« Cette journée est l’occasion de lancer les jalons de l’allaitement pour un changement dans la région de l’Agnéby-Tiassa. L’allaitement est important et reste une priorité pour l’enfant. Sa pratique est affaire de tout le monde. Qu’on soit femme, homme, jeune ou vieillard, c’est une responsabilité partagée. C’est pourquoi, j’en appelle à la mobilisation de tous afin de rendre noble la pratique de l’allaitement maternel », a lancé le point focal Scaling up nutrition (SUN).

La semaine mondiale de l’allaitement maternel est donc l’occasion d’une part, de mobiliser les populations, les communautés, les familles, les pères, les professionnels de santé et toutes les parties concernées à soutenir l’allaitement maternel exclusif. Et, d’autre part, d’apporter un soutien aux mères et aux professionnels de santé dans la pratique de la mise au sein dès la première heure et de l’allaitement maternel exclusif jusqu’à 06 mois.

L’allaitement maternel exclusif, selon l’OMS, doit se faire dans l’heure qui suit la naissance et son maintien pendant les 06 premiers mois. En Côte d’Ivoire, la dernière enquête MICS (2016) a révélé un taux d’allaitement maternel exclusif de 23,6 %, chiffre en hausse par rapport à 2012 qui était de 12 %. Ce taux reste encore faible comparé à l’objectif de l’OS qui est d’atteindre 50% d’ici 2025. L’ONG Alliance SUN Côte d’Ivoire organise chaque année une campagne de sensibilisation sur l’allaitement maternel exclusif pour accompagner le gouvernement de Côte d’Ivoire dans la promotion de l’allaitement maternel exclusif. L’activité bénéficie d’appui technique et financier du ministère de la Santé, de l’Hygiène publique et de la Couverture maladie universelle, du Programme national de nutrition (PNN), du CONNAPE, ainsi que de ses partenaires.

Tizié TO Bi

Correspondant régional

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.