Le président du Forum de la société civile africaine (Fsa), Gnamaka Dogbo Eric, se prononçant sur la réintroduction dans la Constitution d’une confine d’âge pour briguer la Présidence, récemment évoquée par Alassane Ouattara, a fait savoir, dimanche, que cela doit obligatoirement passer par un référendum, et non par un vote à l’Assemblée nationale.

La proposition de Gnamaka Dogbo concernant la limitation d’âge pour briguer la présidence de la République

« Il faut demander la position du peuple sur cette question d’âge. On ne veut pas de vote à l’Assemblée nationale, mais on veut un référendum (…) la question sur la limitation d’âge ne doit pas passer par l’Assemblée nationale. Est-ce que si tu fais deux mandats, tu vas laisser ? », S’est interrogé Gnamaka Dogbo Eric, lors d’une rencontre tenue au foyer des jeunes de Marcory avec des membres.

L’objectif principal de cette rencontre était interpeller le gouvernement ivoirien sur la cherté de vie.  »Nous sommes la pour parler à l’État de Côte d’Ivoire. Nous voulons féliciter tout ce que l’État fait comme travaux en Côte d’Ivoire, mais nous disons toujours que le peuple a faim et on voudrait que le gouvernement 2 du Premier ministre, Patrick Achi, puisse se pencher sur la cherté de la vie . La vie est toujours chère. Quelles sont les solutions ? Nous sommes venus attirera l’attention de l’État pour dire que le peuple a faim », a martelé le président du Fsa, Gnamaka Dogbo Eric.

Le Forum de la société civile africaine est une organisation qui s’est donnée pour mission de défendre les intérêts de la nation ivoirienne. « La Fsa parle d’éveil de conscience, de lutte contre la précarité de la vie humaine, contre la cherté de la vie, de récompense des meilleurs acteurs de la sous-région », a rappelé Gnamaka Dogbo Eric.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.