Aller au contenu

L’État en guerre contre la fraude

Le ministère du Commerce, de l’Industrie et de la Promotion des PME lance une campagne de répression contre les fraudeurs dans le secteur des boissons. C’est ce qu’indique un communiqué de presse de la direction générale du commerce intérieur.

Secteur des boissons : vague répression des fraudes

Selon la direction générale du commerce intérieur, « ces missions de contrôle répressif doivent être exercées du mercredi 24 mai 2023 au vendredi 9 juin 2023 et s’effectuer dans le strict respect des règles d’éthique et de déontologie ».

L’objectif est de veiller au strict respect de la mesure interdisant la vente de boissons alcoolisées en sachets et cartons plastiques, a-t-on appris auprès des autorités ivoiriennes. La mission concerne les points de vente de boissons alcoolisées en sachets plastiques et cartons interdits d’une contenance de 50 millilitres, en provenance des pays frontaliers, poursuit le Département du commerce intérieur.

La note mentionne que seuls les importateurs et fabricants sont concernés dans le district d’Abidjan. Au sein de la Côte d’Ivoire, la mission s’étendra aux grossistes et aux détaillants.

Rappelons qu’en avril 2023 la gendarmerie ivoirienne avait démantelé un réseau de production de boissons.

« Après Anyama, la gendarmerie nationale vient de démanteler un important entrepôt de bouteilles, cartons, bouchons et autocollants destinés aux contrefaçons d’alcool et autres boissons de marque dans une cour commune de Treichville », indique le communiqué de la police.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *