Aller au contenu

Me Habiba brise le silence

Me Habiba Touré s’est récemment exprimée sur l’exclusion de Gbagbo des listes électorales par la CEI. Le chef de cabinet de l’ancien président ivoirien a démystifié les arguments de la Commission électorale indépendante sur le programme Life Talk.

Exclusion de Gbagbo-Me Habiba : « Cette peine n’a jamais été accordée à Laurent Gbagbo »

La décision d’exclure Gbagbo de la liste électorale est vivement critiquée par le PPA-CI. En effet, le Parti du peuple africain-Côte d’Ivoire a indiqué que cette mesure « met en cause la crédibilité de la Commission électorale indépendante » et fait perdre toute crédibilité au processus électoral.

Pour sa part, Coulibaly Kuibiert, président de la CEI, a soutenu que l’avocat de Gbagbo avait effectivement saisi la Commission électorale indépendante. « Nous leur avons expliqué qu’une décision de justice a été mise à la disposition de la commission. Une décision dans laquelle le président Gbagbo est privé de ses droits civils et politiques. Le tribunal du Plateau les a déboutés. C’est ainsi que le président Gbagbo n’est pas sur la liste. il expliqua.

Me Habiba Touré, sans langue de bois, a déclaré que « cette peine n’a jamais été purgée » au fondateur du PPA-CI. « M. Coulibaly Kuibiert semble bien informé sur la personne concernée. Mais s’il le dit dans la décision de justice, il est marqué noir sur blanc que le président Laurent Gbagbo a perdu ses droits, qu’il le publie », a-t-il espéré.

De plus, il a interpellé quiconque détient cette décision de la publier afin que les Ivoiriens voient si bien dans cette décision, nous avons privé l’ancien président ivoirien de ses droits civiques. « Nous n’avons jamais eu ça. Il n’a jamais été servi », a-t-elle déclaré. Il n’a pas manqué de souligner que le « Woody » de Mama n’a jamais été informé de sa convocation par la justice ivoirienne, encore moins de sa condamnation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *