Meiway a distribué son soutien à Bebi Philip qui avait ouvertment dénoncé la cherté de la vie lors de la finale du concours de beauté Miss Côte d’Ivoire. Le créateur du « zoblazo » retrouve la démarche du chanteur de couper décaler est « légitime ».

Meiway : « Lorsque les salaires stagnent et que le coût de la vie augmente… »

A l’occasion de la finale du concours Miss Côte d’Ivoire, Bebi Philip a surpris en dénonçant ouvertement la cherté de la vie sur scène. L’auteur de la chanson « Balumba ».

« Tout est devenu cher au pays. Au marché, c’est devenu cher. Même porc au four a augmenté. Les autorités » sciencez « pour nous, c’est très important », a lancé monsieur BBP. Cette sortie d’arrangeur ivoirien a suscité une vague de réactions en Côte d’Ivoire.

Des internautes ont démontré que le cadre n’était pas approprié pour une déclaration de la part de Bebi Philip. Cependant, Meiway pense le contraire. Désiré Frédéric Ehui, de son vrai nom, pense que le chanteur de couper décaler a agi légitimement.

Dans une interview accordée à nos confrères de Jeune Afrique, l’artiste-chanteur ivoirien de Grand-Bassam a donné son avis sur cette affaire. « Elle était légitime. When on a la possibilité de s’adresser à un large auditoire, comme c’était le cas lors de ce concours, on doit saisir cette occasion. Lorsque les salaires stagnent et que le coût de la vie augmente, c ‘est inacceptable, et il faut le dire « , a soutenu le frère ainé de feu Deza XXL.

Le professeur Awolowo s’est également exprimé sur la récente rencontre entre Alassane Ouattara, Henri Konan Bédié et Laurent Gbagbo. « J’en attends le meilleur, car le pire, nous avons déjà vécu. La Côte d’Ivoire a déjà trop souffert. Ces trois dirigeants sont tous en partie responsables des affres que le pays a vécu. J’espère qu’ils vont oublier leurs désaccords et passer le flambeau », à recommander Meiway.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.