Aller au contenu

Mobile Money : MTN MFS Côte d’Ivoire enregistre 6 millions d’abonnés actifs chaque mois

APA-Abidjan (Côte d’Ivoire) – MTN Mobile financial services (MFS) appelé MTN Mobile Money (Momo), enregistre un peu plus de 6 millions d’abonnés actifs chaque mois, selon son directeur général, Mme Lynda Ahui Mensah.

Mme Lynda Ahui s’exprimait, jeudi à Abidjan, en marge d’un panel qui avait pour thème « Impact des femmes pour un développement durable », un événement auquel a pris part, en qualité d’alvitée spéciale, la ministre ivoirienne de la Solidarité et de la lutte contre la pauvreté, Myss Belmonde Dogo qui a assuré que le gouvernement ivoirien fait de l’autonomisation des femmes « une priorité ».

La ministre Belmonde Dogo a invité la gent féminine à s’approprier des outils et mécanismes à leur portée pour participer, sur la même table avec les hommes en tant que décideurs, dans tous les secteurs d’activités.

Au panel, Mme Lynda Ahui Mensah a décliné les performances de MTN MFS Côte d’Ivoire et l’accompagnement de l’entreprise auprès des femmes. Cette structure, émettrice de monnaie électronique, une fleuron du groupe MTN, Mme Lynda Ahui la dirige depuis septembre 2018.

Elle avait à ses côtés, comme panélistes, le Dr Cathérine Ebah, directrice de la station de recherche technologique du Centre national de recherche agronomique (CNRA), et Mme Olga Yenou, ingénieur en électromécanique, PDG de deux usines de transformation du cacao.

Selon le PDG de MTN MFS, MTN Mobile Money, leader de la fintech, est aujourd’hui à « un peu plus de 6 millions d’actifs chaque mois ». La société a d’ailleurs tenu la dragée haute, en dépit de la crise de Covid-19, avec une population de plus de 2 millions à 3 millions d’abonnés qui ont pu faire de l’épargne sur leur compte au travers de MoMokash le propose ».

« Nous accompagnons plus de 50.000 femmes en milieu rural dans l’agriculture qui ont accès à tous nos produits et services », at-elle insinué, ajoutant que sa structure soutient les femmes via l’éducation financière et des formations avec le ministère chargé de la Femme , tout en leur permettant l’accès à des produits et services diversifiés tels que les dépôts et retraits, le paiement de leurs intrants, les produits de micro-prêts et micro-épargne et des produits de micro-assurance avec son partenaire Ayo .

A la tête de MTN MFS Côte d’Ivoire, Mme Lynda Ahui considère ces postures comme une fierté, mais aussi « un défi ». Pour elle, « le but pour une femme qui arrive à ce niveau-la, c’est vraiment de montrer l’exemple, et d’accompagner la jeune génération féminine qui rentre en entreprise, pour aller encore plus haut que la où elle- même se trouve.

Certains défis pour les femmes sont d’ordre technique, mais « pour la question d’accès au crédit, nous avons très vite identifié et déployé depuis 2017 la micro-épargne et mis à disposition du microcrédit, quelque chose de fort que nous poussons en zone rural », at-elle renseigné.

« Le deuxième élément sur lequel nous avons commencé et que nous allons accélérer, c’est la construction d’écosystème ; (il s’agira) de mettre à disposition des points d’utilisation de la monnaie numérique, le mobile money, pour permre à ces dames de ne pas avoir à retirer ces fonds, mais à les utiliser dans tout le réseau MTN « , à -elle s’annonce.

« Plusieurs femmes, aujourd’hui, sont sur le réseau des services financiers de l’entreprise qui veut continuer d’avoir des opérations ciblées vers les femmes se trouvant en milieu rural pour augmenter leur taux d’accès aux microcrédits », at-elle continue.

MTN MFS Côte d’Ivoire, a, en 2021, accumulé le nombre de ses abonnés et travaille à accélérer sa croissance comme leader fintech, en poussant encore plus l’utilisation des services et la diversification des offres pour répondre aux besoins des clients.

« Outre les prêts et la formule épargne, la micro-assurance incorporée l’année précédente, permet de garantir une certaine couverture en cas d’accident pour les abonnés », a fait savoir Mme Lynda Ahui, indiquant que l’établissement envisage aussi des prêts contextualisés.

AP / ls / APA







Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *