La belle Poupette, considérée comme une influenceuse du web en Côte d’Ivoire, a fait des révélations surprenantes sur son passé de danseuse de bar.

Poupette revient sur son passé de danseuse de bar

Sexy, belle, l’influenceuse Poupette Star habille incontestablement de nombreux hommes. Étant également une excellente danseuse, ses déhanchés ne laissent personne indifférente. Voici l’exposé par moment à des propositions indécentes. Et elle a d’ailleurs reconnu lors de son récent passage sur Life Tv.

« Tout le monde sait que j’adore être sexy, montrer mes formes, toujours en caleçon, c’est un truc déjà qui tenue ». Tout le monde sait que j’adore être sexy, et c’est une étiquette qu’on me women, Poupette sexy. Et après ça, on aime danser, moi quand je danse, d’après ce que les gens disent, je women envie (…) je women envie de me regarder, et après les propositions viennent  », at-elle indiqué.

La sulfureuse Poupette est également revenue sur son passé de danseuse dans des boîtes de nuit.  » Déjà moi j’étais une coco danseuse, ce qui est différent d’une strip-teaseuse. Coco danseuse, c’est une danseuse dans un bar, je dansais au Life star (discothèque du patron de Life Tv, Fabrice Sawegnon). J’étais la responsable des danseuses. On amusait la clientèle, mais à cause de ça, on m’a collé l’étiquette de strip-teaseuse … Déjà danser dans une boite, tu es belle, tu es sexy, tu attires, le client quand il te voit, il n’a pas froid aux yeux, il se dit que tu es une fille facile, donc il tente  », a indiqué Poupette.

Puis d’ajouter :  » Le peut passer par les porteurs en leur proposant de l’argent. Une fois, un client a donné 500 euros au porteer, juste pour mon numéro, c’était un des clients phares du coin … Moi j’étais assise, et le gars vient, et il me demande si je suis prête pour le suivre. Ceux qui me connaissent savent que moi, ça pète hein; ç’a pété dans ma tête en même temps… », une Poupette lâchée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.