Aller au contenu

Offensive diplomatique d’Adama Bictogo aux Etats-Unis

Le Président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, Adama Bictogo, s’est rendu aux Etats-Unis d’Amérique du 7 au 12 mai 2023 pour une visite de travail et d’amitié qui lui a permis de s’adresser aux Représentants et Sénateurs de Louisiane.

Adama Bictogo des Etats-Unis : « La Côte d’Ivoire a pu se redresser grâce au leadership éclairé du président Alassane Ouattara »

Arrivé à Washington DC le lundi 08 mai 2023, PAN Adama Bictogo a participé, le lendemain mardi 09, à une table ronde sur le thème  »Contribution des parlements à la promotion de la paix et de la stabilité au niveau national et dans la Région ouest-africaine ».  » , à l’Institut Uni de la Paix. Dans la foulée, il a eu une séance de travail avec Mme Sheila Jackson Lee, la vice-présidente démocrate de la Chambre des représentants américaine.

Puis, le jeudi 11, il a déployé de l’artillerie lourde à Baton Rouge, en Louisiane, où il s’est adressé aux sénateurs et aux représentants du 18e État des États-Unis réunis en session. S’adressant notamment aux membres de la chambre haute, le PAN n’a pas caché son émotion.

 »Le sentiment qui m’anime en ce moment est un sentiment de joie et de fierté de pouvoir parler devant cette noble assemblée. Une première pour un président de l’Assemblée nationale de mon pays. Par ailleurs, je voudrais tout d’abord vous exprimer mes sincères remerciements pour cette opportunité et vous exprimer toute ma gratitude pour la qualité de l’accueil que vous avez bien voulu réserver à ma délégation ainsi qu’à moi-même.

Poursuivant, le Président Adama Bictogo a transmis au Président Joe Biden  »les salutations chaleureuses et fraternelles du peuple ivoirien conduit par le Président de la République, Son Excellence Alassane Ouattara ». Il n’a pas manqué d’évoquer les excellentes relations entre les Etats-Unis d’Amérique et la Côte d’Ivoire. Relations établies le 21 novembre 1961, au lendemain de l’indépendance de la Côte d’Ivoire. Puis il fit un clin d’œil à l’histoire.

 »L’attachement mutuel de nos Etats respectifs se concrétisera, à partir de 1962, par la visite de deux semaines de travail et d’amitié aux Etats-Unis d’Amérique de notre premier Président, feu Son Excellence M. Félix Houphouët-Boigny, aux côtés de S. Excellence M. John Fitzgerald Kennedy », a rappelé le PAN. Par ailleurs, selon lui, son déplacement à Baton Rouge, dans ce lieu emblématique du Louisiana State Capitol, s’inscrit dans la continuité du renforcement des liens fraternels qui unissent les deux États.

 »Notre participation à cette séance et la tribune que vous m’offrez aujourd’hui revêtent également pour moi un caractère très particulier car elles constituent une opportunité de pouvoir renforcer et consolider les relations entre nos différentes institutions parlementaires, dans le cadre de la diplomatie parlementaire qui est l’une de mes priorités en matière de gouvernance », a-t-il déclaré.

Dans la vision du président Alassane Ouattara

Une ambition conforme à la vision du président de la République, Alassane Ouattara, qui, dès son accession à la magistrature suprême, a voulu repositionner la Côte d’Ivoire sur la scène internationale.

 »Dans son ambition d’une Côte d’Ivoire émergente, il a mis en place un programme exceptionnel qui, aujourd’hui, porte ses fruits et fait de notre pays une destination privilégiée. La Côte d’Ivoire est en fait la locomotive économique de l’Afrique de l’Ouest. Premier producteur mondial de cacao et de noix de cajou, c’est une destination touristique privilégiée », a déclaré l’illustre invité, qui a profité de son allocution pour présenter l’Assemblée nationale ivoirienne.

Au-delà de ses attributions traditionnelles, a-t-il poursuivi,  »l’Assemblée nationale ivoirienne fonde aujourd’hui sa mission sur un levier important des relations internationales qu’est la diplomatie parlementaire ». Selon lui, cette diplomatie permet aujourd’hui de renforcer les relations institutionnelles, mais aussi de pouvoir porter un regard rétrospectif sur la qualité des relations entre les USA et la Côte d’Ivoire.

Fort de cet élan, le président Adama Bictogo a exprimé la gratitude du gouvernement ivoirien aux États-Unis pour l’aide multiforme que son pays reçoit à travers l’USAID à travers ses programmes d’appui dans les domaines de la paix, de la bonne gouvernance, de la santé et du développement économique et social. S’adressant plus tard à la Chambre des représentants de la Louisiane, le président Adama Bictogo a partagé ses sentiments.

« Vous comprendrez aisément, Mesdames et Messieurs, la joie qui nous anime, ma délégation et moi-même, de nous retrouver sur cette terre qui nous semble si familière et dont les vastes exploitations agricoles nous rappellent notre chère Côte d’Ivoire dont l’économie est essentiellement basée sur l’agriculture », a-t-il dit.

Diplomatie parlementaire La grande offensive de Bictogo aux USA !

Non sans faire référence à l’histoire récente de votre pays. « Bien sûr, mon pays a vécu une expérience douloureuse dans un passé récent où il a été secoué pendant plus d’une décennie par une crise socio-politique et militaire qui a laissé le pays divisé et profondément blessé, mais il a pu se relever grâce à la direction éclairée du Président de la République, Son Excellence Alassane Ouattara », a-t-il salué, réitérant que le Chef de l’Etat ivoirien est pleinement engagé pour restaurer la paix et la cohésion sociale et remettre le pays sur la voie d’une reprise économique durable.

 »Il a donc initié diverses actions pour redonner confiance aux Ivoiriens et permettre à ceux qui s’étaient exilés de rentrer au pays », a-t-il ajouté. Evoquant la diplomatie parlementaire, qu’il a placée au centre de son action à la tête de la chambre basse, le PAN se félicite qu’elle ait permis de renforcer les relations institutionnelles entre les deux pays.  »Il nous aura permis de venir vers vous pour découvrir vos institutions de plus près et d’envisager ensemble un renforcement de nos relations par une collaboration fructueuse, marquée par le partage d’expériences et de valeurs chères à nos peuples respectifs. Nous serons très heureux de vous accueillir à notre tour en terre ivoirienne, pour poursuivre ce bel élan d’amitié et de fraternité dont aujourd’hui ensemble nous posons les premiers jalons », a-t-il déclaré.

Avant d’exprimer sa gratitude à l’auguste assemblée pour l’attention que lui et sa délégation ont reçue depuis leur arrivée en Louisiane.  »C’est sur ces notes que je souhaite à tous une bonne continuation dans vos fonctions de parlementaires pour la recherche permanente du bonheur de nos peuples », a conclu le président Adama Bictogo.

Avec SerCom

8eme edition des Victoires du developpement Arahamane Group se au 29 mai 2024

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *