Président Alassane Ouattara a accordé la grâce présidentielle à plus de 2 500 prisonniers pour des droits communs. Il l’a annoncé vendredi 31 décembre 2021 lors de son traditionnel discours à la nation.

Ouattara gracie 2 500 détenus, les intéressés

En Côte d’Ivoire, au moins 2 500 détenus sont libérés à la fin de l’année. Ils bénéficient d’une grâce collective accordée par le chef de l’Etat ivoirien, Alassane Ouattara. L’heureuse nouvelle a été donnée par le chef de l’exécutif ivoirien, vendredi 31 décembre 2021, dans son traditionnel discours à la nation du Nouvel An. Cette mesure, a précisé le président Ouatatra, ne concerne que les détenus de droit commun.

« En cette période de fin d’année, j’ai procédé à la signature d’un décret de grâce de peine en faveur de plus de 2 500 détenus qui retrouveront leur liberté », a annoncé le président Ouattara, précisant que cette disposition ne concerne évidemment pas les coupables. de crimes de sang. Le président Alassane Ouattara ignore ainsi les appels incessants des opposants Laurent Gbagbo, Henri Konan Bédié et autres Pascal Affi N’guessan, qui réclament la libération des prisonniers civils et militaires incarcérés pour des faits liés aux crises électorales de 2010 et 2020.

Cependant, dans son discours, le Président Alassane Ouattara a tenu à montrer son attachement à un dialogue constructif qui contribue à la pacification du climat social. « Je tiens à réaffirmer mon attachement au dialogue contraignant qui contribue à la pacification du climat social », a déclaré le dirigeant ivoirien. Il a promis que le gouvernement ivoirien, dirigé par le Premier ministre Patrick Achi, s’efforcera de rassembler toutes les filles et tous les fils de Côte d’Ivoire. Le patron du RHDP a fait valoir son point de vue en invitant chacun à faire resurgir les valeurs qui ont fondé la République de Côte d’Ivoire, notamment celles fondées sur l’unité, la discipline et le travail.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.