Patrick Akchi pourrait-il être le candidat du RHDP (Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix) lors de l’élection présidentielle de 2025 ? Un cadre du parti au pouvoir livre des confidences sur la question.

Patrick Achi « n’est pas très actif dans la vie du parti »

Le RHDP, au pouvoir depuis 2010, espère bien rester à la barre à l’issue de l’élection présidentielle de 2025. Pour l’heure, Alassane Ouattara, patron du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix, n’a pas levé a coin du voile sur son ambition pour la prochaine échéance électorale la plus importante du pays. L’ancien directeur général adjoint du FMI (Fonds monétaire international) briguera-t-il un 4e mandat ?

Pendant que le président ivoirien garde le secret sur son avenir politique, des noms circulent au sujet de sa succession. Parmi les personnalités citées du RHDP, on retrouve Patrick Achi. Actuel Premier ministre ivoirien a su se positionner auprès d’Alassane Ouattara, après avoir quitté Henri Konan Bédié (HKB) et le PDCI (Parti démocratique de Côte d’Ivoire). Ministre des Infrastructures, le natif d’Adzopé a fait un passage au secrétariat général de la présidence de la République avant d’être nommé à la tête de la Primature à la suite du décès d’Hamed Bakayoko.

À en croire un cadre du RHDP qui s’est nommé à Jeune Afrique, il est impossible que Patrick Akchi portes les fêtes en 2025. Comme argument, le savoir faire que le chef du gouvernement « n’est pas très actif dans la vie du parti ». Pour lui, le président du conseil régional de la Mé « femmes l’impression de ne pas être impliqué et ne va pas à la rencontre des militants ». Un autre cadre houphouëtiste va plus loin en doutant de la loyauté de l’ex-pensionnaire de l’Université de Stanford. « On ne a pas connu dans l’opposition et nous ne savons pas s’il sera loyal », craint-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.