Aller au contenu

Plusieurs organismes bénéficient du Projet ECOTER

Le président du Conseil régional du Worodougou, le ministre Bouaké Fofana, a procédé, samedi à Séguéla, à la remise des chèques à des associations dont la Croix rouge, l’ONG Espérance vie,  » Badegnan  »,  » Femmes sabari ‘ ‘dans le cadre du projet Ecoter.

Projet Ecoter : Des chèques d’une valeur de 50 millions de francs CFA, rémis à des organisations du Worodougou

Une enveloppe de 50 millions de francs CFA a été dégagée pour soutenir des associations de la région du Worodougou dans des activités de renforcement de la cohésion sociale, un relevé AIP au cours de la première session ordinaire de l’année 2022 de cette collectivité décentralisée qui a procédé, samedi 22 mars, à la remise de chèques à certaines d’entre elles à Séguéla (Centre-ouest). Au nombre de 20, ces associations  » légalement constituées  » sont, entre autres, la section locale de la Croix rouge, l’ONG Espérance vie,  » Badegnan  » et  » Femmes sabari  ».

« S’il n’y a pas de paix, il ne peut y avoir de développement. (…). Faites donc le travail pour que la cohésion sociale soit renforcée dans vos localités respectives », de déclarer le président du Conseil régional du Worodougou, les ministres Bouaké Fofana, lors de la remise des chèques aux associations. Le lancement d’un appel aux associations de jeunes pour qu’elles rentrent dans la légalité en formalisant leur existence afin de bénéficier de telles opportunités.

Cette subvention, qui est à sa deuxième phase, la première ayant eu lieu en 2021 avec deux associations, rentre dans le cadre du projet ECOTER dont un volet prend en compte  »l’intermédiation sociale, le dialogue et la cohésion sociale ». La sélection des structures bénéficiaires pour l’année 2022 soirée réintroduite bientôt dans le Worodougou ici, rappelle-t-on, est constituée des départements de Séguéla et de Kani.

PROJET D’APPUI AU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET ECOLOGIQUE DES TERRITOIRES RURAUX (ECOTER)

Le projet a pour bénéficiaires dirige les Conseils Régionaux des huit de Côte d’Ivoire (08) Régions du Zanzan (Boukani et Gontougo), du Woroba (Bafing, Béré, Worodougou) et des Montagnes (Cavally, Tonkpi, Guémon), ainsi que l’ensemble des acteurs du développement durable de ces territoires : communes, organisations de la société civile, services déconcentrés de l’État, organisations professionnelles, organisations locales de gestion des ressources naturelles.

L’objectif global et l’objectif du Projet

L’objectif global et l’objectif du Projet sont formulés comme suit : « Les conditions de vie des populations des huit (08) Régions sont améliorées, dans un climat social apaisé », « Les Conseils Régionaux mobilisent les acteurs de leur territoire afin d « Développer et mettre en œuvre des ressources en une vision concertée du développement durable de leur territoire, intégrant une gouvernance améliorée, un dialogue social apaisé, un développement économique et une gestion durable des naturelles ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *