Aller au contenu

Pourquoi un guichet unique pour l’évaluation des PME

Diverses mesures ont été prises pour soutenir la croissance économique des entreprises privées, notamment le lancement d’un guichet unique pour le développement des petites et moyennes entreprises (GUDE-PME). C’était le lundi 19 décembre 2022 en présence du Premier ministre Patrick Achi.

Les objectifs du GUDE-PME et sa contribution au PIB ivoirien

Le secteur privé en Côte d’Ivoire reste le pilier économique depuis 2016. Essentiellement dédié aux entrepreneurs, le guichet unique pour le développement des PME est une référence en matière d’investissement du secteur privé. Cette plateforme numérique a pour principaux objectifs de renforcer les entreprises et de créer une croissance durable dans le secteur privé, qui représente 50 % des investissements totaux du pays.

Sur un taux de croissance estimé à 6,2% entre 2016 et 2021, le secteur des PME contribue pour 4,7 points de plus. L’action du helpdesk concerne principalement les très petites et moyennes entreprises et les moyennes entreprises (ETI). Le GUDE-PME s’inscrit donc dans le cadre du renforcement des capacités des start-up ivoiriennes, avec pour objectif principal de conquérir de nouveaux marchés sur la scène nationale et internationale tout en restant compétitif.

« Le GUDE-PME est un établissement public de type particulier, chargé d’accompagner la croissance durable, la compétitivité économique, l’emploi, de favoriser l’innovation, l’amorçage, le développement, la conquête des marchés extérieurs, d’aider à accompagner les entreprises, de faciliter leur accès au financement et d’obtenir des garanties, » a expliqué le ministre du Commerce, de l’Industrie et de la Promotion des PME, Souleymane Diarrassouba.

La Côte d’Ivoire durant les années 2016 à 2021 a connu un flux économique, selon le gouvernement. Et ce, grâce à une contribution importante des PME, qui ont contribué à hauteur de 75,8% à la croissance du Produit Intérieur Brut (PIB).

Quant aux micro, petites et moyennes entreprises dites MPME, elles constituent plus de 90% du flux économique des entreprises du pays, environ 20% du PIB et 23% de l’emploi formel. Une telle plateforme permettra également d’améliorer la valeur ajoutée industrielle, dont la part dans le PIB est estimée à 21,5% en 2022, a indiqué le ministre Souleymane Diarrassouba.

En contribuant à hauteur de 75% au financement du Plan National de Développement (PND) 2021-2025, le secteur privé ivoirien à travers son guichet unique pour le développement des PME ambitionne d’enrôler et d’accompagner 1 500 entreprises sur dix ans.

Bekanty N’ko www.afrique-sur7.ci

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *