Dans une vidéo publiée sur le site de la Fédération ivoirienne de football (FIF), le sélectionneur des Eléphants de Côte d’Ivoire, Patrice Beaumelle, est revenu sur la situation de Gbohouo Sylvain suspendu de la FIFA pour dopage.

Beaumelle évoque le cas de Gbohouo Sylvain

Le gardien des Eléphants de Côte d’Ivoire, Gbohouo Sylvain, pourrait ne pas participer à la prochaine Coupe d’Afrique à partir du dimanche 9 janvier 2022 au Cameroun.

La nouvelle a été révélée il y a quelques jours par le club éthiopien de Wolkite Ketema où évolue l’international ivoirien, champion d’Afrique en 2015. Mais la Fédération ivoirienne de football n’entend pas baisser les bras si facilement.

L’entraîneur des Éléphants Patrice Beaumelle, dans une interview vidéo publiée sur le site de la FIF, a indiqué que la Côte d’Ivoire fera appel de cette décision de récupérer son gardien avant le coup d’envoi de la grande messe du football africain.

Sylvain est avec nous à Djeddah depuis le début du stage, il est très ému de cette décision, car nous lui avons demandé l’année dernière, au stage de mars, de passer des examens de la vue, comme le font souvent les gardiens, il est parti à Abidjan pour faire l’examen, le médecin, qui a fait l’examen, lui a prescrit des médicaments. Il a pris ces médicaments en mars. Il a suspendu ces médicaments depuis mars. Lors du match contre le Cameroun, il a fait un contrôle antidopage… le lundi 27 décembre le résultat est tombé qu’il y avait des traces (…), » a déclaré Patrice Beaumelle.

Patrice Beaumelle a déclaré que l’ancien gardien du Séwé Sport de San Pedro « n’était pas au courant ». « Ils ont trouvé des molécules dans ses traces, nous avons fourni la prescription, le médecin fédéral a contacté le médecin en question qui a fourni la preuve de la prescription, le joueur n’a pris aucun médicament depuis mars. Ce que nous voulons, c’est faire appel à un test pour prouver qu’il n’a plus rien, et s’il n’a plus rien, il pourra participer si la FIFA retire la suspension… si la FIFA ne la retire pas, je pense qu’il ne pourra pas participer au match », craignait-il l’entraîneur français.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *