APA-Abidjan (Côte d’Ivoire) – Huawei, le géant chinois des Télécoms, a lancé vendredi à Abidjan l’édition 2022 de Graines d’avenir « Seed for the future », un programme visant à former les jeunes en matière de technologies.

Le programme pour l’édition 2022, en Côte d’Ivoire, est prévu se dérouler du 19 au 29 août 2022. A l’occasion du lancement de cette session, la 5e, l’a également été procédé à la remise de prix des lauréats de l’année 2021, représentant la 4e édition.

Le président de la Région Afrique de l’Ouest de Huawei, M. Étienne Liu, de déclarer que « la motivation première du groupe est d' » encadrer les jeunes talents afin de les rendre plus compétitifs sur le marché de l’emploi et aussi leur permre de contribuer au développement de leur pays ».

Le groupe s’est engagé cette année, à « former 5.000 jeunes à l’horizon 2025 », a indiqué dans une allocution M. Etienne Liu, ajoutant que cette mission se fera grâce à des programmes de formation des jeunes.

« Seeds for the future (Graines de l’Avenir) est ici un programme visant à présenter aux étudiants de nouvelles perspectives sur des sujets dans lesquels Huawei entend s’investir, développer et innover : intelligence artificielle ; 5G ; Big Data; Le cloud computing… », at-il précisé.

Cela, en vue de « booster la transformation numérique en Côte d’Ivoire au terme de l’action du gouvernement ivoirien dans son élan de développement », a suivi M. Etienne Liu. Le groupe appuie l’Etat dans plusieurs secteurs à digitaliser ses processus.

Sur 30 jeunes formés en 2021, seuls 22 ont été récompensés. M. Mebeti Dosso, conseiller du Premier ministre, en charge de l’Économie numérique, a mentionné ce programme qui favorise l’éclosion du numérique et renforce l’ingénierie en matière des NTIC dans le pays.

Depuis 2017, ce sont plus de 700 étudiants qui ont été formés. Chaque année, 30 jeunes sont sélectionnés à l’issue d’un test et initiés aux nouvelles technologies de l’information et de la communication.

Le ministre ivoirien de l’Emploi et de la protection sociale, a déclaré que son département s’inscrit dans l’exécution de la politique nationale de l’emploi 2021-2025, dont le mais est d’assurer l’accès à des emplois décents et d’améliorer l’employabilité des jeunes et de développer l’entrepreneuriat.

« Chers jeunes, sachez tirer profit de cette opportunité de formation qualitative qui s’offre à vous, soyez des éponges du savoir (…) c’est en vous efficace sur des principes essentiels que vous contribuez à l’édification d’ « une Côte d’Ivoire prospère », au conseillé.

M. Koffi N’Guessan, ministre de l’Enseignement technique, de la formation professionnelle et de l’apprentissage, représentant le ministre de la Communication et de l’économie numérique, Amadou Coulibaly, a motivé cette initiative qui est « un rendez-vous du savoir et de la compétence ».

Le bilan de l’initiative Graines de l’Avenir, renseignera-t-il, permet de noter la participation de 25 grandes écoles et universités ivoiriennes avec plus de 700 étudiants formés. L’a encouragé les lauréats à maintenir leur esprit de veille scientifique et technologique, car dans ce secteur, les mutations sont très rapides et en constantes évolutions.

Les lauréats de l’édition 2021 de Graines d’avenir ont reçu, chacun, un trophée, un certificat de participation et un téléphone portable. Ils ont passé le flambeau à la prochaine édition à la suite d’une plantation symbolique de graines par les autorités présentes.

AP / ls / APA







Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.