Gros cafouillage à Yamoussoukro où se tient, ce samedi 23 avril 2022, l’élection du nouveau président de la Fédération ivoirienne de football (FIF).

Gros cafouillage à l’emblée générale élective de la FIF

La nuit a été longue et fastidieuse à Yamoussoukro où va se tenir ce samedi matin à 10H, le renouvellement des instances de la FIF lors d’une assemblée générale.

Toute la nuit, des informations persistantes et non encore officielles notent que madame Mariam Dao Gabala, la présidente du comité de normalisation de la FIF (Conor-FIF), s’apprêterait à annoncer les résultats de l’enquête d’intégrité sur les 03 candidats retenus avant la tenue des élections.

Choisissez de ne pas assister à la matérialisation à quelques heures de l’ouverture de cette assemblée générale qui cristallise toute l’attention de la Côte d’Ivoire, mais surtout des instances internationales du football.

En effet, pour nombre d’observateurs, la FIFA et la CAF manoeuvrent pour recaler les candidats Yacine Idriss Diallo et Sory Diabaté, deux anciens ténors de la FIF, accusés de malversations financières portant sur la somme de 4 milliards de FCFA sous des comités excutifs précédent.

« Les anciens de la FIF, Sory et Idriss, refusent. Les deux veulent savoir pourquoi c’est à la veille des élections qu’elle veut donner les résultats de l’enquête d’intégrité. Ils préfèrent aller à l’emblée générale élective (AGE) avant l’annonce des résultats », confie un journaliste sur place à Yamoussoukro.

Si ces allégations de détournement de fonds se confirment, Idriss Diallo et Sory Diabaté verraient leurs candidatures rejetées par le comité électoral pour laisser un boulevard à l’ex-international Didier Drogba de se hisser à la tête de la FIF comme candidat unique lors de cette AGE sous haute tension.

Une autre version vient balayer la précédente. « Les élections à la FIF se tiendront le samedi 23 avril à 10h avec les trois candidats retenus. Aucun d’eux n’a été écarté par la CONOR-FIF, comme l’ont rapporté certains internautes », rapporte 7info.

En attendant de voir plus clair dans le gros cafouillage qui s’est installé dans cette élection du président de la FIF, notons que la star Didier Drogba est arrivée en fanfare, vendredi soir dans la capitale politique ivoirienne où il a été accueilli dans une liesse populaire par des jeunes surexcités, comme le témoigne des vidéos amateurs relayées en boucle sur la toile toute nuit.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.