Geneviève Goëtzinger est une fervente partisane de Pascal Affi N’guessan, le président du Front populaire ivoirien (FPI). L’ancienne patronne de RFI ne manque aucune occasion pour tirer à boulets rouges sur Laurent Gbagbo et ses partisans.

Geneviève Goëtzinger tacle Koné Katinan

Dans une publication sur son compte Twitter, Geneviève Goëtzinger a réagi à une sortie de Justin Koné Katinan, un proche de Laurent Gbagbo et cadre du PPA-CI (Parti des peuples africains-Côte d’Ivoire) à propos de la crise postélectorale de 2010 -2011. L’ex-directeur général de RFI juge « stupéfiants » les propos de l’ancien ministre du Budget du dernier gouvernement du « Woody » de Mama.

« Stupéfiants proposés de @JKatinan sur 2011. # CIV225 #Gbagbo n’a pas démissionné, car« les gens allaient retenir qu’il avait perdu les élections et dès qu’on l’a effrayé, il a démissionné… C ce que l « Histoire allait retenir et nous n’attendons plus eu de place dans cette histoire », un écrit la partisane de Pascal Affi N’guessan.

Elle s’étonne que tous ces morts pendant la crise postélectorale de 2010-2011, « c’est juste pour l’ego de ce Monsieur qui n’en avait pas guéri ». « Et pendant que ces copains @JKatinan @DamanaPickass, j’en passe et des meilleures, prenaient la poudre d’escampette au #Ghana avec des valises bien remplies, @p_affi assumait à l’hôtel Pergola # CIV225 et se retrouvait à Bouna dans une prison désaffectée. Les masques tombés. Les traîtres sont maintenant clairement identifiés et celui qui est garçon comme vous dites est aussi. Peuples Perdus d’Avance vous n’irez pas bien loin, car vous n’avez ni courage ni morale « , martelé Geneviève Goëtzinger.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.