L’enceinte de la caserne Chef d’Escadron Balla Koné, abritant l’Ecole de la Gendarmerie Nationale, a servi de cadre, hier jeudi, à la cérémonie de sortie des Officiers stagiaires de la 13è Promotion de l’Ecole d’Etat- major et de la 24è Promotion du Cours supérieur de la Gendarmerie. L’évènement était causé par le Secrétaire général du ministère de la Défense et des Anciens combattants, le Général de Division Sidiki Samaké, en présence massive des Officiers militaires dont le Directeur général de la Gendarmerie, le Colonel-major Sambou Minkoro.

En effet, le commandement des Ecoles et des Centres de formation de la Gendarmerie nationale est un pôle d’excellence pour la formation des personnels des Forces Armées et de Sécurité, en général, des Officiers et Sous-Officiers de la Gendarmerie, en particulier. Cette 13è Promotion pour le Diplôme d’Etat-major est composée de 10 Stagiaires, venant du Mali, du Togo, du Niger, du Sénégal et de la Guinée Conakry. Quant à la 24è Promotion du Cours supérieur de Gendarmerie, elle compte 20 Officiers du Mali, du Togo, du Niger, du Burkina-Faso, ayant pris part au stage de formation, parmi lesquels figurent un personnel féminin, le Sous-lieutenant Djénéba Diarra, du Mali. « Vous avez devant vous 30 Officiers enthousiastes et performants, qui vont se mettre bientôt au service exclusif de la sécurité des citoyens et de leurs biens, tout en respectant la dignité humaine et les libertés individelles », a indiqué à assistance, le Directeur des Ecoles et des Centres de Formation de la Gendarmerie, le Colonel Moutian Philémon Diarra.

D’après lui, la 13è Promotion de l’Ecole d’Etat-major porte le nom de feu Souleymane Sidibé dit Bebel, Général de Division, et feu Lieutenant Saba Samaké est le parrain de la 24è Promotion du Cours supérieur de la Gendarmerie. Ainsi, l’annonce que la formation est arrivée à l’Ecole des Officiers de la Gendarmerie nationale a atteint ses objectifs. A ses dires, au cours de cette formation, les deux promotions ont acquis la maîtrise des connaissances et des compétences nécessaires pour l’élaboration des ordres opérationnels en matière de sécurité et de maintien de la paix, la maîtrise parfaite des techniques d’expressions écrites et oral, l’exploitation des logiciels bureautiques, le leadership militaire, la gestion des ressources humaines et la gestion des crises, entre autres.

Il a, en outre, souligné que pour les Officiers de la 24è Promotion du Cours supérieur de la Gendarmerie, comprenant 5 Officiers africains ainsi que 15 nationaux, la formation a été performante, entre autres, sur les domaines de la formation de Directeur d’ enquête, de Commandement opérationnel, de Culture générale, les méthodes de rédaction, les grands problèmes contemporains, la formation en UNPOL et, par ailleurs, l’accent a été mis sur la préparation à l’exercice du commandement, le professionnalisme et l’ouverture sur l’Extérieur.

O.BARRY

Source : l’Indépendant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.