Lors de son grand oral devant le CNT, le Chef Gouvernement, le Dr Choguel Kokalla MAIGA, a assuré le monde rural que son gouvernement était en train de tout mettre en œuvre pour que les intrants agricoles soient disponibles à temps pour la prochaine campagne agricole. Pour le PM, les informations des services compétents du ministre du Développement rural et de la CMDT considèrent que les intrants prioritaires pour le début de la Campagne sont déjà là, même si les quantités sont incomplètes. Par exemple, pour l’engrais complexe du coton, on sait que le niveau d’approvisionnement est de 47 %.

Au cours de cette séance, Boubacar SIDIBE, membre du CNT, a affirmé qu’aucun intrant n’est sur place alors que la campagne agricole 2022-2023 est déjà engendrée.

À ce propos, le PM a fait savoir que les informations des services compétents du ministre du Développement rural et de la CMDT reçoivent que les intrants prioritaires pour le début de la Campagne sont là.

Par exemple, pour le complexe coton, les commandes sont de 108 000 tonnes. À la date d’aujourd’hui, nous sommes à 50 900 tonnes, soit un taux de 47 %. Et les quantités déjà sur place, à savoir sur le terrain sont estimées à 42 485 tonnes.

Pour l’engrais complexe céréale, la commande nationale s’élève à 58 000 tonnes dont 27 358 tonnes sont déjà sur place dans les zones de production.

S’agissant de l’urée, sur 94 300 tonnes commandées, les livraisons sont à 29 000 tonnes. Et nous avons aujourd’hui sur place 10 000 tonnes.

Pour le Fertinova (engrais organique), sur 40 000 tonnes commandées, la livraison est de 3 000 tonnes qui sont déjà sur place.

Cependant, le chef du gouvernement a reconnu que des stocks sont en souffrance au port d’Abidjan pour raison d’embargo.

Cette sortie du Chef du gouvernement sur la question intervient au lendemain des assises de la 12e session du conseil supérieur de l’agriculture concernée par le président de la transition, le colonel Assimi GOÏTA, le 12 avril 2022 à Koulouba.

This session at enregistré de fortes annonces des autorités de la transition en vue de la Campagna 2022-2023.

Ainsi, le colonel Assimi GOÏTA, Chef de l’État, a annoncé la validation d’une bagatelle de 456 milliards de F CFA (environ 759 millions USD) en faveur de la campagnes agricoles 2022-2022.

En détail, ce montant est départi entre l’État qui doit fournir 176,2 milliards FCFA (environ 293,1 millions) soit 39%, les exploitants agricoles : 203 milliards FCFA (environ 338 millions USD), soit 44%.

Les partenaires techniques et financiers ici, selon le ministère de l’Agriculture, doivent mobiliser 76,4 milliards FCFA (environ 127,1 millions USD, soit 17%, 54,9 milliards FCFA (environ 91,3 millions USD sont destinés à la subvention des intrants de la production cotonnière, et la filière céréale bénéficiera de 15,6 milliards FCFA dans ce montant.

Pour rappel, depuis la fin de la campagne agricole 2021, le Mali occupe les rangs de premier producteur de coton de l’Afrique subsaharienne avec une production de 780 000 Tonnes de coton grains sur une superficie de 760 000 ha.

C’est pourquoi, les autorités maliennes expliquent que l’objectif est de minimiser son (rang de leader subsaharien jusqu’à nouvel ordre. .

Dans la même période agricole, le gouvernement malien attend une production céréalière de 10 500 526 tonnes pour les besoins d’engrais pour cette filière estimée à 296 861 tonnes.

Par ailleurs, l’État du Mali prévoit de subventionner seulement 98 527 tonnes.

Quant aux besoins totaux en semences, ils sont générés à 58 716 tonnes, et non 67 tonnes de semences hybrides de Maïs subventionnées.

Notons que l’exécutif prévoit 3, 9 milliards FCFA à l’aménagement et l’équipement rural, 3 milliards FCFA au développement des Productions et Industries animales, Halieutiques et Aquacoles, et annoncent des dépenses de 296 764 tonnes de productions de pomme de terre, 764 663 tonnes d’oignon / échalote, 725 053 tonnes de mangue, 11 562 tonnes de lait collecté, 129 837 tonnes de viande contrôlée, etc.

Par Abdoulaye OUATTARA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.