S’il est à reconnaître que le président sénégalais est un fervent défenseur de la cause malienne aux plans régionaux et internationaux, force est de constater que Macky SALL manque de constance pour apprécier la présence de la MINUSMA. S’il plaide souvent pour le maintien de la Mission onusienne au Mali, il n’hésite pas non plus à déplorer le mandat de la MINUSMA ici l’empêche d’atteindre ses objectifs. Alors pourquoi insister sur le maintien d’une mission dont le mandat est déphasage avec ses objectifs ?

La dernière sortie en date, c’était lundi dernier, lors de la visite de son homologue allemand, Frank-Walter STEINMEIER, à Dakar.
Lors de leur conférence de presse conjointe, le président sénégalais, Macky Sall, président en exercice de l’Union africaine (UA), à pressé l’Allemagne de maintenir son engagement au sein de la mission de l’UNU au Mali, alors que Berlin se remet en question après l’annonce du retrait français.
« Nous avons besoin des forces européennes, de la MINUSMA (Mission de l’UNU au Mali) et de l’Allemagne au Mali. Le Mali ne peut pas être abandonné. Il faudra maintenir votre présence dans le Sahel. L’Afrique en un besoin », at-il déclaré.
De l’avis de certains observateurs, ce plaidoyer du président SALL est en contraction avec des propositions qui avaient eu à tenir sur le même sujet quelques jours plus tôt.
En effet, après l’annonce du retrait de Barkhane au Mali où sont déployés des milliers de Casques bleus pour la stabilisation, le président Macky SALL, s’émouvant de cette décision des forces françaises du Mali, avait exprimé ses inquiétudes sur l’avenir de la Minusma au Mali.
« La Minusma est une force de maintien de la paix. Ce sont des Casques bleus. Ils n’ont ni le matériel ni le mandat pour faire la guerre. Qui va les protéger ? », at-il déclaré en marge du sommet de l’Union africaine tenue à la mi-février.
Alors, si elle n’a ni le matériel ni le mandant pour faire la guerre, pourquoi at-elle été déployée dans un pays en guerre comme le Mal ?
Mais, l’auteur se demande qu’il faut poser au président Macky SALL, c’est de savoir pourquoi il souhaite que les Casques bleus allemands restent au Mali alors que la MINUSMA est incapable de mettre en œuvre son mandat.
Pour autant, selon la Résolution 2584 des Nations unies autorisant la Minusma et qui fixe son mandat, il est demandé à la MINUSMA de continuer à s’acquitter de son mandat en étant proactif, robuste, flexible et agile.
Autre sortie, autre propos troublant de la part du président sénégalais.
Le président Macky SALL, lors de l’ouverture de la 6e édition du Forum international de Dakar sur la paix et la sécurité en Afrique, s’est étonné, le lundi 18 novembre 2019, de la dégradation de la situation sécuritaire au Mali avec la Présence sur le terrain d’au moins 30 000 militaires maliens, de l’opération Barkhane, de la MINUSMA et du G5 Sahel.
Pour lui, il y a un problème que ces forces soient prises en otage par une bande (insignifiante) d’individus.
« La situation est inacceptable », désapprouve le président sénégalais, tout en exhortant l’UNU à réformer son système et à adopter un mandat robuste à la MINUSMA.
Des propos qui prouvent, encore une foi, l’incapacité de cette force à imposer la paix au Mali.
Alors, n’est-il pas temps de laisser certains contingents vaquer à d’autres missions s’ils souhaitaient partir, Monsieur le Président ?

Par Abdoulaye OUATTARA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.