Aller au contenu

ASFC félicite le CNT pour la loi sur les réparations en faveur des victimes de violations graves des droits humains

Dans un communiqué, Avocats Sans Frontières Canada (ASFC) félicite l’adoption, le 3 novembre dernier, par le Conseil national de la Transition du Mali de la Loi sur les réparations en faveur des victimes de violations graves des droits humains des différents conflits et crises, qui ont secoué le Mali. Annonçant que le mandat de la CVJR prend fin 2022, l’ASFC rappelle au Gouvernement, à travers le ministère de la Réconciliation, de la Paix et de la Cohésion nationale, de placer rapidement un organe chargé d’administrer « les réparations, de manière efficace et de veiller à ce que celui-ci se traduise soit par des victimes qu’il aura le mandat d’assister, ce qui implique notamment d’y adjoindre des jeunes et des femmes », révèle le communiqué. L’ASFC invite également les Partenaires techniques et financiers du Mali à soutenir le travail des organes suivants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *