Placée sous mandat de dépôt, le mardi 12 avril dernier, par le Procureur de la Commune 4 du district de Bamako pour « injures proférées par le biais du système informatique », l’influenceuse malienne, Aïssata Coulibaly dite « Bijou Siraba » a été libérée , hier mardi, en attendant son jugement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.