Aller au contenu

Bonne gouvernance : la 14e conférence internationale de l’Union francophone de l’audit interne (UFAI) s’ouvre à Bamako

Le Mali accueillera la 14e Conférence internationale de l’Union francophone de l’audit interne (UFAI) du lundi 13 au mardi 14 mars 2023.

La cérémonie d’ouverture de cette 14e conférence internationale de l’UFAI s’est déroulée à l’hôtel de l’Amiti à Bamako, sous la présidence du Premier ministre, Dr Chogue Kokalla Maga. Le chef du gouvernement malien a saisi l’occasion pour faire part des efforts entrepris par son équipe pour renforcer la gouvernance et favoriser une meilleure synergie entre les structures de contrôle de l’Etat.
La rencontre, organisée par l’Association des contrôleurs, inspecteurs et vérificateurs du Mali (ACAM), s’est tenue sous le thème : « En période de crise multidimensionnelle, quels défis pour l’audit interne ?

Selon les organisateurs, cette rencontre abordera plusieurs questions essentielles au développement de l’audit interne dans le monde francophone. Les participants auront l’occasion de prendre connaissance et de comparer différentes expériences dans les domaines de la gouvernance et de la gestion des risques, du contrôle en temps de crise et de la cybercriminalité. L’organisation de cette conférence s’inscrit dans le cadre de l’accomplissement de notre mission et de notre volonté de montrer, voire de prouver, que le Mali est une destination sûre pour accueillir une conférence internationale, a déclaré le président de l’Association des contrôleurs, inspecteurs et auditeurs du Mali (ACIAM), Moussa DIAKITE.

Mme Gally Amazan, présidente de l’Union francophone des auditeurs internes (UFAI), s’est félicitée de la tenue de cette conférence pour la deuxième fois dans la capitale malienne, ajoutant que la fonction d’audit interne, en tant que troisième ligne de défense, aux côtés de l’organe directeur et de la direction, est appelée à donner une assurance sur le degré de maîtrise des activités de l’organisation et à contribuer à atténuer, voire à anticiper les risques émergents.
Environ 200 experts maliens et étrangers en audit interne, administrateurs, directeurs généraux, représentants d’administrations, d’institutions publiques, d’entreprises, d’organisations professionnelles et de cadres supérieurs participent à la rencontre.

M.S
aBamako.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *