Aller au contenu

Conseil national du patronat du Mali : le conseil fait le bilan de ses 180 jours d’activité.

Le bureau du Conseil National du Patronat Malien (CNPM) a présenté samedi à la presse les résultats de ses 180 jours. Cette séance d’information a été animée par le Président du CNPM, Mossadeck Bally, en présence des membres du Conseil et d’autres acteurs du secteur privé.

L’objectif de cette réunion était d’informer les médias de l’avancement des grands projets entrepris par l’équipe dirigeante depuis son entrée en fonction en octobre dernier. Et, en même temps, de partager la vision de ce bureau qui est arrivé dans l’entreprise dans un environnement tendu. Dès leur prise de fonction, Mossadeck Bally et son équipe se sont attachés à rétablir le dialogue avec les autorités et les partenaires techniques et financiers du pays. Il a également fallu regagner la confiance des investisseurs.

Faisant le bilan de ses six mois de mandat, le conférencier a souligné le succès des actions menées pour rétablir le dialogue. En effet, le bureau a été reçu par le Président de la Transition, le Premier Ministre et plusieurs membres du gouvernement. Mieux encore, a précisé Mossadeck Bally, nous avons été invités à trois reprises par le Conseil National de Transition à donner des avis sur des projets de loi.

Il a également indiqué que le MNCC a renoué avec les partenaires techniques et financiers et les ambassades et a restauré la confiance des investisseurs. Un autre résultat de cet effort de dialogue est la réconciliation de toute la famille du CNPM, a déclaré le président du patronat malien, qui a également évoqué les rencontres avec les différentes centrales syndicales.

Par ailleurs, le Conseil a procédé à la révision des textes de l’organisation et à l’inauguration des bureaux des conseils patronaux dans les régions de Sikasso, Koulikoro et Sgou entre janvier et mars 2023. D’autres actions ont été menées pour améliorer la qualité de la gouvernance et l’efficacité du CNPM. Parmi celles-ci, il a cité l’audit et le bilan social, le recrutement d’un secrétaire général, les travaux de restructuration et l’élaboration du Plan stratégique du CNPM. Ce plan, rappelons-le, est la référence de base pour toutes les actions de la CNPM.

Selon Mossadeck Bally, le Conseil du CNPM s’est fixé un objectif central qui sera le fil conducteur de son action durant son mandat quinquennal. Il s’agit de refaire du Mali une destination d’investissement. Pour ce faire, il a choisi cinq axes stratégiques comme matrice de son travail : l’énergie, les ressources humaines, les infrastructures, le financement et la fiscalité. Pour ce faire, cinq groupes de travail ont été mis en place.

L’objectif est de transformer structurellement l’économie de notre pays, de relancer la croissance pour créer de la richesse et des emplois. Pour Mossadeck Bally, le rôle des employeurs dans la reconstruction de l’économie malienne est de changer le paradigme économique.

Babba COULIBALY

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *