Une édition de l’African Journal a annoncé l’intervention imminente au Mali de 600 soldats de l’armée algérienne entraînés en Russie. L’information est devenue virale après l’entraînement conjoint des troupes algériennes et russes en Osstie du Nord. Qu’est-ce que c’est vraiment ?

L’annonce a été faite dans la présentation JT de l’African Journal. Ce sont 600 soldats entraînés en Osstie du Nord en octobre 2020 par la Russie. La formation de ces soldats devrait conduire à leur déploiement au Mali pour protéger les institutions et aider l’armée malienne à combattre les terroristes, a déclaré le présentateur.
Les recherches effectuées par mots-clés ont permis de retrouver le même avis publié par Mondafrique le 1er novembre 2021 et diffusé par le média béninois BWTV. Début octobre, la Russie a invité six cents soldats algériens en Osstie du Nord pour constituer la junte militaire malienne. Pire encore, cet entraînement militaire était assuré aux côtés de mercenaires de la compagnie Wagner, dont l’arrivée à Bamako est imminente. Au grand dam du président français inquiet qui redoute un départ peu glorieux des troupes françaises du Mali. Cela pourrait miner sa campagne présidentielle, écrit Mondafrique.

Cependant, l’Algérie a démenti ce qu’elle appelle des rumeurs. L’Algérie dément formellement ces rumeurs. Ce sont les parrains d’un pays voisin qui sont à l’origine de cette manipulation malveillante, a estimé un porte-parole du ministre algérien des Affaires étrangères, dont les propos ont été rapportés par le média russe AA.

Incohérences dans la vidéo
En 2020 comme annoncé dans la vidéo, il n’y a eu aucune querelle avec la déchirure française qui pourrait inciter le Mali à solliciter davantage de soutien extérieur. Ainsi, l’opération conjointe n’a pas eu lieu en 2020, mais plutôt du 6 au 12 octobre 2021, comme en témoigne cette vidéo diffusée par le média russe Zvezda le 30 septembre 2021. De même, alors que les médias russes et algériens mentionnent le même nombre de militaires pour l’exercice conjoint avec la Russie, la vidéo anticipe 600 militaires algériens et un millier de militaires russes pour la même opération conjointe.

En conclusion, la formation des militaires algériens est bien réelle, mais plutôt en 2021. Mais en réalité, il ne s’agissait pas d’une intervention au Mali.

Marcel H.

www.24haubenin.bj; Informations en temps réel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *