Aller au contenu

Côte d’Ivoire-Mali : Abidjan poursuit les négociations pour obtenir la libération de ses soldats détenus Bamako

La ngociation reste privilgie pour obtenir la libration de 49 soldats ivoiriens dtenus depuis un mois Bamako. Ils sont accusés par les militaires au pouvoir au Mali d’être des « mercenaires ». Abidjan continue d’assurer qu’ils étaient en mission pour l’ONU.

Cette illustre affaire les tensions entre le Mali et la Côte d’Ivoire. Bamako accuse Abidjan d’avoir incité ses partenaires ouest-africains à durcir les sanctions contre les militaires maliens, auteurs de deux coups d’Etat depuis 2020. Une médiation du Togo n’a pour l’instant pas abouti, mais les discussions se poursuivent en vue d’une libération la plus rapide possible des soldats prisonniers.

Le 10 juillet, 49 soldats ivoiriens en tenue militaire, mais non armés, débarquent à Bamako d’un avion de la société nationale aérienne de Côte d’Ivoire, un autre paraîtil transportant leurs armes. Ils sont aussitt interpells et interrogs sur les raisons de leur présence au Mali, n’ayant « ni ordre de mission, ni autorisation » pour y être, selon les autorités maliennes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *