Aller au contenu

EMIA récupère ses installations : l’EUTM déménage à Bamako


A la demande des autorités maliennes, la Mission de formation de l’Union européenne au Mali (EUTM Mali) a quitté son centre de formation de l’École militaire interarmes de Koulikoro pour s’installer dans son quartier général à Bamako.
L’EUTM ayant cessé sa mission de formation des bataillons des forces armées maliennes, ainsi que des unités d’appui tactique et logistique au combat, y compris en matière de droit international humanitaire, de protection des civils et de droits de l’homme, il n’y avait plus de raison de s’opposer à la volonté du Mali de récupérer ses installations.
L’Union européenne (UE) a annoncé en avril 2022 qu’elle mettait un terme à sa formation militaire au Mali, tout en réaffirmant qu’elle resterait au Sahel, selon les déclarations de Josep Borrell, chef de la diplomatie européenne.

Son départ définitif du Mali avait été annoncé dans les médias. Mais la source de l’erreur est la Direction de l’information et des relations publiques des forces armées (DIRPA), qui l’a reconnue et corrigée.

Sogara :

Un mort dans l’attaque

Le village de Sogara, dans la commune de Bankass, a été le théâtre d’une attaque par des hommes armés non identifiés vendredi soir. Le bilan est d’une personne tuée, les dégâts matériels consistant en l’incendie d’un toguna et d’une boutique pillée. Dès que la mauvaise nouvelle s’est répandue, l’armée a déployé des hommes dans la zone, qu’elle affirme contrôler totalement.

La toguna, ou case du conseil, est une construction ouverte généralement érigée au centre des villages dogons le long des falaises de Bandiagara. Elles sont de faible hauteur, de sorte que les participants sont obligés de s’asseoir, ce qui empêche l’homme en colère de se lever brusquement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *