A l’issue d’une cérémonie de lecture du Coran pour la paix et la cohésion au Mali, suivie d’un point de presse à son « Centre pour la paix et la coexistence au Sahel », Imm Mahmoud Dicko a lancé ce dimanche 28 novembre 2021 un appel sur la situation qui prévaut à malienne.

Lors de cette conférence de presse, l’Imam Mahmoud Dicko a demandé à la communauté internationale, notamment les pays voisins de la CEDEAO, leur indulgence, leur compréhension et leur soutien au Mali.

Notre pays traverse aujourd’hui une situation difficile, la désintégration de ce pays dont l’effondrement aura des conséquences désagréables pour toute la région. Nous demandons notre indulgence. Nous remercions les pays de la communauté internationale pour leur soutien qui n’a pas manqué.

Le peuple malien est un peuple reconnaissant. Nous ne sommes pas un peuple ingrat. Bien sûr, nous ne sommes pas un peuple soumis, mais nous ne sommes pas un peuple ingrat », a-t-il déclaré.
Il a également demandé au peuple malien et aux autorités de la Transition de faire un effort pour chasser le démon de la division, du ressentiment, de la haine des cœurs, afin qu’il puisse avoir place dans ces cœurs pour le pardon, l’amour, la solidarité. Le dignitaire religieux invite tous les Maliens à s’unir pour surmonter les différends et les contradictions afin de sortir le Mali de son impasse qui sera trop dure.

SM

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *