Aller au contenu

Guillaume Ngefa-Atondoko ANDALI sommé de quitter le Mali : quatre nouvelles expulsions du pays

La convocation du Directeur de la Division des Droits de l’Homme de la Mission de l’ONU au Mali, Guillaume Ngefa-Atondoko ANDALI, est la deuxième du genre pour la Mission de l’ONU au Mali et la quatrième expulsion globale du territoire malien sous la transition actuelle.

Après le cas d’Olivier Salgado, le porte-parole de la MINUSMA expulsé du Mali en juillet 2022 pour avoir publié sur Twitter des informations tendancieuses et inacceptables sur les 49 soldats ivoiriens arrêtés à Bamako, c’est au tour du Directeur de la Division des Droits de l’Homme de la Mission de l’ONU au Mali, Guillaume Ngefa-Atondoko ANDALI, de subir le même sort. Il s’agit de la deuxième expulsion de la mission de l’ONU au Mali en moins d’un an.

Ces deux cas de persona grata au Mali, ajoutés à ceux du représentant spécial de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), Hamidou Boly, et de l’ambassadeur français Jol Meyer, expulsés du Mali respectivement en octobre 2021 et janvier 2022, donnent un total de quatre expulsions par les autorités de la transition actuelle. Qui sera la prochaine victime de cette épreuve de force ?

ANDROUICHA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *