L’artiste rappeur malien Iba One, récemment lauréat de cinq prix AFRIMA à Lagos au Nigeria, a été reçu avec ses collaborateurs par le ministre de l’Artisanat, de la Culture, de l’Hôtellerie et du Tourisme, Andogoly GUINDO, le jeudi 25 novembre 2021. Un moment de grande émotion !

Dans la nuit du 21 au 22 novembre 2021, le jeune artiste malien, Iba One, reçoit cinq trophées majeurs dans cinq catégories différentes lors du gala des All Africa Music Awards (AFRIMA), récompensant chaque année les meilleurs artistes africains. Alors qu’une semaine plus tôt il avait été couronné du prix du meilleur artiste ouest-africain au Prix de la musique urbaine (Primud 2021) à Abidjan en Côte d’Ivoire, le promoteur de la Team Gladia a réalisé un véritable « braquage » au Nigeria en se classant Meilleur Homme Artiste en Afrique de l’Ouest, meilleur album de l’année, meilleur artiste pop solo ou de groupe de l’année, meilleur artiste masculin de l’année et meilleur auteur-compositeur inspirant de l’année. Une double consécration qui n’est pas passée inaperçue et que le Département de la Culture, à travers son premier directeur, M. Andogoly GUINDO, a souhaité saluer au nom du Président de la République, du Président du Conseil et de l’ensemble du Conseil, saluant l’artiste et tout son personnel dans son bureau.
L’équipe de l’artiste, dont son gérant, Gaoussou Kyassou KEITA, le président de la Fédération des Industries Culturelles, Méry TOURE et le porte-parole de ladite fédération, Boubacar Soumaoré plus connu sous le nom de Bouba FANE, ont souhaité la bienvenue au ministre et à ses collaborateurs pour l’honneur de en les recevant et a souligné la particularité de l’artiste Iba One qui fait « du rap responsable et citoyen », un rap respectueux des valeurs culturelles du Mali, libre de toute apologie de la délinquance et qui valorise l’image du Mali à l’étranger. Sa double consécration et, de surcroît, hors des frontières du Mali, dans deux pays musicaux, en est la parfaite illustration.
Artiste empreint de talent et chargé de valeurs humaines, Iba One est aujourd’hui un exemple pour la jeune génération malienne. Il est devenu par son amour et son attachement à sa mère, récemment appelée à Dieu, le symbole du prodige que toutes les mères rêvent d’avoir.
La rencontre a également été l’occasion pour les collaborateurs de l’artiste d’annoncer au Ministre la création d’une fondation en hommage à la mère et dédiée à toutes les personnes handicapées mentales. A ce projet de fondation s’ajoute l’organisation, le 10 décembre 2021, d’un concert à la mémoire de la mère, en hommage à toutes les mères. Très entreprenant, l’artiste dispose déjà d’un outil de production baptisé Team Gladia, son label.
Prenant la parole, le Ministre de l’Artisanat, de la Culture, de l’Hôtellerie et du Tourisme, M. Andogoly GUINDO, a fait exploser son émotion. « Un moment d’émotion, un moment plein d’émotion, doublé d’un pincement au cœur dû à l’appel à Dieu de la mère de l’artiste. Vous n’êtes pas seul dans cette douleur ! », a ajouté le ministre, qui a fait l’éloge de l’artiste et de son staff pour son double sacre. Le Ministre GUINDO s’est dit ému non seulement par les réussites de l’artiste, mais aussi par son geste de maturité et d’amour en entreprenant des actions en mémoire de sa mère. Quelle est la « preuve » [qu’il est ] un garçon empreint d’intelligence et de haute qualité humaine ! Et d’ajouter, alternant admiration, prières et conseils :  » Iba One est un jeune homme je suis dans le rap depuis ses débuts. J’ai vu son talent s’épanouir et grandir. Je ne suis pas du tout surpris. Je ne suis pas surpris du tout. Le talent il est inné mais la carrière se construit. Iba One a eu une carrière réussie et nous lui souhaitons une longue carrière, dans la plénitude de son talent et de sa santé. Il est un exemple pour les jeunes. Son message sert à titre d’exemple et est une invitation au comportement civique et citoyen. Le Ministre s’est également félicité du choix que lui ont fait l’artiste et ses collaborateurs de parrainer un événement si symbolique et chargé de sens qu’il sera le soir du 10 décembre au CICB. Le Ministre a informé l’artiste et son personnel de l’organisation à travers le son département d’une cérémonie d’accueil de tous les artistes primés, quelle que soit leur forme d’expression, le 3 décembre, au Mémorial Modibo Kéita.
Une minute de silence a été observée à la mémoire de la mère d’Iba One, décédée il y a quelques mois.

CC / MACITA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.