La Direction générale de la Police Nationale, à travers la Cellule de Coordination sectorielle de lutte contre le VIH / SIDA, et en partenariat avec la MINUSMA et l’ONG-ASDAP a, a organisé une campagne de sensibilisation et de dépistage du VIH / SIDA, du diabète, d’hypertension et d’autres maladies non transmissibles à l’intention des éléments du Groupement Mobile de Sécurité (GMS).
Le chef de la Cellule de coordination sectorielle de lutte contre le VIH / SIDA, le Lieutenant-colonel Seydou Ly a souligné que, chaque jour, il y recense plus de 760 nouvelles contaminations et que seulement 2,6 millions des 5 millions de personnes porteuses du virus suivi d’un traitement. Selon lui, le niveau des connaissances des deux moyens de prévention contre le VIH divers d’une région à l’auteur. Les populations concernées comme particulièrement vulnérables sont, entre autres, les migrants, les Camionneurs et leurs apprentis, les vendeuses ambulantes.
Pour le Lieutenant-Colonel Ly, celui des facteurs de vulnérabilité est la mobilité. Toute a choisi qui éprouve fortement les forces de défense et de sécurité face aux défis sécuritaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.