Prévue du 2 au 9 décembre, la Semaine nationale de lutte contre la corruption a été officiellement lancée hier par le ministre de la Justice, des Droits de l’Homme, garde des sceaux Mahamadou Kassogué, dans la salle de conférence de l’Ecole des Casques bleus Me Alioune Blondin Bèye.

Ce lancement a été marqué par une conférence-débat à l’initiative de l’OCLEI et du Conseil national des arabophones du Mali. Le ministre de la Justice en a profité pour revenir sur  » l’urgence de lutter contre la corruption et l’enrichissement illicite « . Et pour y arriver » OCLEI peut compter sur un support complet « De son département, a-t-il précisé. Le président de l’OCLEI a rappelé pour sa part que le thème adopté par les Nations unies pour commémorer cette journée est : » Votre droit, votre défi : dites non à la corruption« Selon Moumouni Guindo, ce thème est comme « Un appel à tous les citoyens de notre pays à agir pour freiner l’expansion de cette menace qu’est la corruption pour la paix, la démocratie et le développement durable ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.