Le Conseil de sécurité de l’UNU a renouvel mardi l’interdiction de voyager et le gel des avoirs s’appliquant aux individus et entités qui entravent la mise en place de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali, jusqu’au 31 à partir de 2023.

Tout en adoptant unanimit la résolution 2649, les 15 membres du Conseil ont également prolongé jusqu’au 30 septembre 2023 le mandat du Groupe d’experts chargé de surveiller l’application des sanctions, ainsi que la demande d’encourager la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Les Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) assisteront le groupe.

« La situation au Mali continue de menacer la paix et la sécurité internationales dans la région », a noté le Conseil de sécurité dans la résolution.

Le Conseil a par ailleurs demandé au Groupe d’experts de présenter un rapport mi-parcours le 28 février 2023 au plus tard, un rapport final avant la date limite du 15 août 2023, et au besoin d’autres rapports priodiques dans intervalle .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.