Alors que la diaspora réclame la dissociation de la carte NINA du passeport, notamment en raison des difficultés d’obtention, le gouvernement de transition a décidé de s’attaquer de front au problème. En effet, lundi, le Premier ministre Choguel Kokalla Maïga a présidé un Conseil de Cabinet sur la question de la carte Nina.

Au cours de cette rencontre qui a réuni les Ministres chargés de la Refondation de l’Etat, de l’Administration du Territoire, de la Sécurité, des Finances et du Mali résidant à l’étranger, ainsi que le Ministre-Directeur du Cabinet de la Présidence du Conseil des Ministres et le Ministre-Secrétaire Général du Gouvernement, le Chef du Gouvernement a rappelé que « De nombreux Maliens vivant à l’étranger ont des problèmes pour renouveler leur passeport, à cause de cette carte et le gouvernement a dû trouver des solutions adéquates pour y remédier » .

Nous vous rappelons qu’il y a depuis plusieurs années la crise des cartes NINA, due à des dysfonctionnements liés à l’indisponibilité des services publics pour répondre favorablement aux demandes des citoyens, à la difficulté d’accéder et de corriger les données NINA, au racket et à la corruption de certains fonctionnaires de l’Etat. ..

SIC

Source : L’Indépendant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *