Suite à la décision des syndicats de l’Enseignement de suspendre leur mot d’ordre de grève au vu du contexte difficile du pays et d’accompagner la transition, le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation vient d’adresser aux gouverneurs des régions et du District de Bamako une correspondance pour leur notifier la suspension de la retenue sur les salaires des enseignants pour fait de greève. En effet, la correspondance souligne que  » dans le cadre de l’apaisement du climat social, des actions importantes ont été initiées par les autorités de la transition depuis plusieurs mois. Cette dynamique s’est encore renforcée entre celles-ci et toutes les Forces vives de la Nation, y compris les organisations syndicales, suite aux sanctions illégales et injustes prises par la CEDEAO et UEMOA contre notre pays « . Ainsi, les syndicats de l’Education signataires du 15 octobre 2016 se sont engagés à soutenir les actions du Gouvernement et ont suspendu tout mot d’ordre de grève. En reconnaissance à cette initiative, il est demandé aux autorités en charge de l’exécutif régional de surseoir à toute opération de retenue sur salaires pour fait de grève du personnel enseignant, afin d’atténuer les impacts de ces sanctions inhumaines sur les conditions de vie et de travail de nos concitoyens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.