Aller au contenu

Le ministre Alousséni SANOU présente les orientations du Mali – Info-Matin

Le ministre de l’économie et des finances de la République du Mali, Alousséni SANOU, participe aux Assemblées annuelles du FMI et du Groupe de la Banque mondiale qui se tiendront du 10 au 16 avril 2023 au siège des deux institutions à Washington (USA). Les orientations des autorités maliennes en matière de politique économique, financière et budgétaire seront au cœur des discussions que le Ministre Alousséni SANOU aura avec plusieurs personnalités des institutions de Bretton Woods, les administrateurs de plusieurs pays au sein de ces deux institutions.

Le ministre de l’Economie et des Finances et sa délégation ont ensuite eu des séances de travail avec les directeurs exécutifs des pays, représentants du Mali aux conseils d’administration de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international. Il s’agit de Abdoul Salam Bello BOUBACAR pour la Banque Mondiale et de Faciné CAMARA pour le Fonds Monétaire International.
Ces rencontres ont permis au Ministre de leur transmettre les orientations des plus hautes autorités du Mali et les priorités du Gouvernement, afin qu’ils puissent assurer leur rôle de défense et de promotion des intérêts du Mali au sein des institutions.
Le Ministre Alousséni SANOU et sa délégation ont ensuite rencontré le Vice-président de la Banque mondiale pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre, Ousmane DIAGANA, et les directeurs sectoriels de l’institution.
Au cours de l’entretien, le Ministre de l’Economie et des Finances a exposé la situation politique, socio-économique et humanitaire réelle du pays, les progrès réalisés et les perspectives positives, malgré les contraintes liées à la crise multidimensionnelle, à l’absence d’appui budgétaire extérieur et au durcissement des conditions de financement dû au resserrement de la politique monétaire mondiale.
L’économie malienne reste résiliente, avec un taux de croissance économique de 3% en 2021 et 3,7% en 2022. Les perspectives restent positives, avec une croissance du PIB réel prévue à 5,1 % en 2023 et 5 % en 2024.
Le Ministre SANOU a expliqué les défis sur le terrain, notamment l’amélioration de l’accès aux services sociaux de base (éducation et santé) dans le cadre du retour des populations déplacées, dans le domaine de l’électricité, de l’agriculture et dans le domaine de l’appui au secteur privé.
Il a également mentionné toutes les mesures prises par le gouvernement pour améliorer la mise en œuvre des projets du portefeuille de la Banque mondiale au Mali, au bénéfice des populations.
Le Vice-président de la Banque mondiale, Ousmane DIAGANA, a félicité le Ministre et, à travers lui, les autorités maliennes pour la bonne tenue des indicateurs macroéconomiques au Mali, malgré les difficultés. Il a remercié le Mali pour l’intérêt porté par les autorités au respect de leurs engagements et des instruments de l’institution.
Enfin, M. DIAGANA a assuré que la Banque mondiale continuera à s’engager dans les choix et les aspirations du Mali.
Le Ministre Alousséni SANOU a salué la qualité de la coopération entre la République du Mali et la Banque mondiale, en félicitant les équipes mobilisées pour assurer le succès de la coopération avec le Mali.
Il a réaffirmé l’engagement des plus hautes autorités du Mali à remplir tous leurs engagements dans le respect des choix et des intérêts du Mali et de son peuple.
Pendant la durée de ces rencontres, la délégation malienne poursuivra les discussions avec d’autres personnalités des institutions de Bretton Woods, les responsables de certaines institutions financières et des administrateurs, avec pour axes principaux le développement socio-économique du Mali, la promotion de son secteur privé et la défense de ses choix stratégiques et des intérêts de sa population.

PAR MODIBO KONÉ

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *