Dans un communiqué en date du 20 juin, le président du Mouvement Maliko, Zanga Goita, annonce le refus de l’ancien ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian et de son fils, Thomas Le Drian, de répondre à la convocation du juge d’instruction du Pôle économique, » Cette attitude de mépris vis-à-vis de la justice malienne est la confirmation du non respect par les dirigeants français de notre justice. Le Mouvement Maliko réitère sa confiance et son soutien à la justice malienne et l’encourage à engager d’autres actions telles que le mandat d’arrêt international », rapporte le communiqué.
Pour rappel, les deux Le Drian sont poursuivis dans l’affaire d’attribution « frauduleuse » du marché des passeports maliens. Lequel marché a été attribué à une société Bretonne, dont l’actionnaire principal serait le fils de Jean Ives Le Drian, évincé du nouveau gouvernement d’Emmanuel Macron.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.