Aller au contenu

les 26 nouveaux membres désignés – Info-Matin

Depuis, au 28 octobre 2022, les membres additifs du Conseil national de Transition sont connus. Ils sont au nombre de 26 personnes qui viennent s’ajouter aux 121 membres du Conseil national de Transition pour compter le nombre des honorables à 147. C’est le Président de la Transition lui-même, Assimi GOITA qui a signé le vendredi 28 octobre 2022, le décret portant désignation de ces nouveaux membres additifs du Conseil national de Transition.
La décision d’élargissement du Conseil national de la transition (CNT), l’organe législatif de la transition, est l’une des recommandations des Assises nationales de la refondation (ANR) pour poser le jalon d’un nouveau départ du Mali, le Mali Kura, en fin de parcours la page des pratiques de la corruption, du favoritisme…
Ces nouveaux membres du CNT ont été choisis ensuite un décret de quota attribué aux organisations de la civiles, des partis politiques, des militaires, entre autres par le président de la transition.
Sur les vingt-six nouveaux rentrants au Conseil national de Transition, on compte dix femmes parmi lesquelles, une ancienne ministre, Mme Maïga Sina Damba et une ancienne militante du parlement des enfants, Mme Aïssata Amadou Bocoum. Sur cette listes, on retient également un membre du mouvement de contestation, M5-RFP, qui était les dernières manifestations qui ont précédé la chute du pouvoir de feu Ibrahim Boubacar KEITA. Le s’agit de M. Mamari Biton Coulibaly.
Les autres noms sont : Mme Maimouna Gadjibo ; Mme Mallé Aïda Koné ; M. Boubacar Daffé ; M. Moustafa Diakité ; Mme Aïssata Hamadoun Maïga ; M. Benkè Kamité ; M. Salim ould Gildaou; M. Mountaga Diakité ; Mme Fatoumata Traoré ; M. Alioune Gueye ; Mme Boire Fanta Dienta; M. Mamadou Samba Keïta ; M. Salah Maïga; M. Boubacar Sidi Thaleb Sidi Ali; Mme Konate Zenab Guise; M. Moise Dougnon; Mme Diallo Fatoumata Sissoko; M. Boubacar H Diallo; M. Filifin Diakité, Mme Aïssata Soumeylou ; M. Modibo Maïga ; M. Cheikh Alwata Diarra ; M. Mohamed Ould Mattali.
Déjà, l’avant-projet du budget de la CNT en examen avait anticipé sur cette décision. Ainsi de 12 milliards de FCFA, l’avant-projet du budget de la CNT est évalué à 13 milliards de FCFA.

Par SABA DANSE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *