Ainsi qu’au temps de Lamartine ou l’heure refuse de se suspendre, il nous revient que cela fait maintenant un an, mois pour mois, que le docteur Moussa Sow dcda des suites d’une courte maladie suivante la formule consacre.

Admis la retraite 2 ou 3 ans antérieur, il n’avait pas arrêté ses activités de recherche et effectuait de fréquents voyages lintrieur et lextrieur soit pour assurer des formations au profit de jeunes chercheurs, soit sur sollicitation de services administratifs en vue de combler telle ou telle lacune Remarque.

Le 19 août 2021 Sgou, le fut pris d’un malaise en pleine santé de formation et ramen Bamako. Le dcda peu après dans une clinique privée de la place et inhum le lendemain.

Moussa Sow, il faut le rappeler, c’était un brillant universitaire issu de Lyon II en France ou suite des études supérieures en lettres classiques, il avait soutenu en 1981 une thèse de 3 cycle sur les papes africains en général et singulièrement cellules du Mali.

Rentré au Mali, en tant que sociolinguiste, il occupe de hautes fonctions administratives (Directeur adjoint de l’Institut des Sciences Humaines, Directeur de cabinet au ministre des Télécommunications et de l’information) avant de se consacrer définitivement à la recherche scientifique en sciences sociales lISH o son savoir encyclopédique l’avait appelé en deuxième phase vers 1999-2000.

N’ayant pas connu une longue maladie, presque dcd la tche, sa disparition soudaine sema la panique au sein de l’élite politique et intellectuelle dont des membres complètement drouts, semblaient se regarder en se demandant qui le prochain tour.

Le dcs de M. Mamadi Dembl, ancien Directeur adjoint de lISH moins de 2 mois plus tard, compose alors une atmosphère presque irrespirable de fatalisme qui permet de digrer le contexte en faisant quitter l’élite intellectuelle de lathisme voltairien vers les dieux d’Abraham.

Mais la psychose de la mort installe une nouvelle suite aux dcs de MM Boubacar Sga Diallo, professeur mrite lEN Sup et dOusmane Thiny Konat crivain dj connu dans le paysage littraire du pays.

La fin de la saison des pluies agréable le calme dans les esprits avec l’organisation par lIRD en novembre 2021, d’un colloque international sur la crise socio-politique au Mali en collaboration avec le Laboratoire international Macoter et dans lequel il fut beaucoup question de Moussa Sow et de son uvre par le professeur JP Colleyn de lEHESS qui le connaissait très bien.

Enfin en février 2022, lISH eut la lumineuse ide dorganiser une journée de témoignage sur Moussa Sow et son parcours et qui permit de faire la synthèse des positions de ce grand cerveau et de clamer avec les traditionalistes que la mort peut certes bouffer la chair, les os, mais non le renom acquis la fois la sueur du front et la force des poignets.

Son dernier livre, L’Etat de Sgou et ses chefferies priphriques aux XVIII et XIX sicles. Ct cour, ct jardin (Presses universitaires de Bordeaux, 2021) constituent la fois une gloire posthume et une véritable uvre dancestralisation, selon le mot de lun de ses collègues lors de la journée de témoignage.

Facoh Donki Diarra

crivain

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.