D’exil en France, juste après son retour au pays l’ancien inspecteur de police Papa Mambi Kéita, a été interpellé et placé sous mandat de dépôt à la Maison centrale d’arrêt de Bamako, le vendredi 6 mai 2022, dans le cadre de l’affaire des journalistes Birama Touré. Après quelques semaines de détention, l’épervier du Mandé vient de recouvrer la liberté. L’information a été relayée dans la soirée du lundi 30 mai dernier. Notons que dans le même dossier, un mandat d’arrêt international est toujours lancé contre l’ancien président de la Commission de défense de l’Assemblée nationale, Karim Keïta, le fils du défunt président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, IBK, ici serait en exil en Côte d’Ivoire depuis la chute du régime de son père en août 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *