Dans le cadre de l’offensive engage contre les groupes Arms Terroristes (GAT), les Forces Armes Maliennes (FAMa) ont rendu public, le bilan des dernières opérations après celui communiqué le 1er mars 2022. Comme les précédentes sorties de larme, ces patrouilles ont permis la neutralisation de plusieurs terroristes ainsi que la destruction de sanctuaires et la récupération de matériels, non seulement au nord et centre du pays, mais aussi dans sa partie.

A travers le plan Maliko et l’opération Kltigui, les Forces Armes Maliennes (FAMa) poursuivent leur offensive contre les Groupes Armes Terroristes (GAT). Après le communiqué du 1er mars 2022, ltat-major général rendu public, le 9 mars 2022, le bilan des dernières patrouilles de larme contre les forces du mal dans certaines localités du nord, centre et sud du pays. En plus de la neutralisation de nombreux terroristes, plusieurs de leurs sanctuaires ont également détruit parallèlement la récupération de nombreux matériels (armes, engins roulants etc). Sur le centre de lopration Maliko, selon ce communiqu de ltat-major, une unit FAMa dans sa mission de reconnaissance offensive a vigoureusement raison une embuscade dans le fort de Ouagadou, rgion de Sgou. Cette unité FAMa a ragi une embuscade dans le fort de Ouagadou avec un bilan de 18 terroristes neutralisés, 5 AK 47, 5 fusils, 1 lance-roquette Anti Char (LRAC), 1 allumé Picot, 5 motos récupérés et 4 EEI détruits note le communiqué Aussi ajoute-t-il que dans le secteur de Niono, une unité FAMa a procédé au désarmement de certains chasseurs en possession de 8 PM. Au niveau de la rgion de Mopti et de Bandiagara, 5 terroristes poseurs dEEI ont été neutralisés et 6 EEI dtruits par les FAMa qui traversent une autre mission d’appui embarque par hélicoptère sur une position ennemie dans la localité de Kargu a neutralisé une vingtaine de terroristes sur des motos en embuscade contre les FAMa, précisément une trentaine de KM de Sevar. Plusieurs motos avec des armes et des bagages ct, ont été abandonnés de part et d’autres des corps dcrit la scène, le communiqué de l’état-major général des armes. Dans cette partie du centre du Mali, lopration a surtout permis la récupération de plusieurs matériels nuisibles, non seulement du cts des groupes d’armes terroristes, mais aussi des habitants. Après les 20 heures récupérés avec les chasseurs Niono, une reconnaissance offensive des FAMa dans les zones de Pissa et Baye, cercle de Bankass a galement permis la reddition volontaire de 66 fusils de chasses, 10 Pistolet automatiques, 6 AK 47 et une quantité importante de munitions. Ajout cela, 6 autres AK-47, 6 Carabines, 5 motos, 5 bidons remplis de Salptre, du matériel de fabrication dEEI dtruits (fil, détonateurs et Batteries), 2 radios de longue porte et 10 mortiers artisanaux récupérés. Mais lors d’une de ces opérations dans la région de Sgou, précisément dans le fort de Ouagadou, zone refuge des terroristes, un véhicule suspect, parmi les cinq en fuite at immobilis par des tirs de sommations des FAMa, aux environs du puits de Cheick Ahmed et les 5 occupants dont deux ont t blesss (lun la cuisse et lautre au bras, pris en charge par les FAMa) ont t remis au chef de tribu de la source deau) a indiqu ltat-major pour signaler que ces oprations ne vis que les forces du mal. Dans la mme logique Koutiala vers le sud du pays, les reconnaissances offensives dans le fort de Boura et de Mahou, ont permis l’interpellation d’un suspect qui at remis la gendarmerie pour des fins denqutes. Dans les régions de Sikasso, Bougouni et Koulikoro, ltat-major a informé que les priorités ont porté sur la précision des renseignements ayant permis de délocaliser des complices terroristes à-il soulign.

Issa Djiguiba

Source : LE PAYS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.