Le troisième pont de Bamako continue de défrayer la chronique. Le corps sans vie d’un homme d’une quarantaine d’années a été découvert ce samedi matin dans le lit de la rivière. De sources de sécurité, le corps a été découvert sous le pont par des pêcheurs, du côté de Magnambougou, dans la commune V de l’arrondissement de Bamako.

Le corps a été récupéré presque intact et identifiable mais saignant à cause de l’impact des rochers en contrebas. Les restes avaient leurs pièces d’identification sur eux. Il sera identifié au nom de Souleymane Berth, chauffeur résidant à Fadjiguila, selon les indications de la carte d’identité retrouvée sur lui.

Visuellement, l’état du corps et les déclarations d’un témoin qui affirme avoir vu un individu sauter du pont jusqu’ici confirment la mort par noyade. Pour l’instant, les causes exactes ne sont pas connues, cependant une enquête est ouverte pour faire la lumière sur ce drame.

Symbole de la culture sino-malienne, l’ouvrage qui traverse le fleuve Niger relie la rive gauche à la rive droite de la Commune I via Missabougou. Le 3e Pont est devenu tristement célèbre ces dernières années avec sa traînée de suicides et d’accidents.

Y. DIAKIT

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.