Aller au contenu

Mali : deux soldats de la paix blessés par l’explosion d’une mine terrestre

Deux soldats de la paix ont été blessés par l’explosion d’une mine dans le centre du Mali mardi, a annoncé la mission de l’ONU dans le pays sur les médias sociaux.

« Notre bureau à Mopti confirme une explosion près du village d’Amba, à 75 km à l’ouest de Douentza, qui a blessé deux soldats de la paix qui faisaient partie d’un convoi logistique en route vers la région », a tweeté la mission. La MINUS n’a pas précisé la nationalité des soldats. Vendredi, un autre soldat de la paix a été grièvement blessé lorsque son véhicule a sauté sur une mine près de la ville de Douentza. Le véhicule faisait partie d’un convoi logistique en provenance de Tombouctou. Les mines et les engins explosifs improvisés (EEI) sont des armes de choix pour les djihadistes opérant dans le pays depuis 2012. Depuis le début de l’année 2023, la Mission des Nations Unies à Tombouctou a été la cible de neuf attaques, qui ont tué trois soldats de la paix sénégalais et en ont blessé cinq. Avec les forces maliennes, la MINUSMA est l’une des principales cibles des djihadistes qui visent la présence étrangère et les symboles de l’État. Avec environ 12 000 soldats déployés au Mali, la MINUSMA est la mission de l’ONU qui a subi le plus de pertes dans le monde ces dernières années. Depuis sa création en 2013, 185 de ses membres sont morts dans des actes hostiles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *