Aller au contenu

Mali: la force française Barkhane « neutralise » 15 membres du groupe Etat islamique

La force antidjihadiste française Barkhane, qui est en train de se retirer du Mali, un « neutralis » de 15 djihadistes appartenant au groupe Etat islamique proche de la frontière avec le Niger, a indiqué vendredi l’at-major français à l’AFP.

Jeudi la mi-journe, un drone Reaper de Barkhane « en mission de reconnaissance a identifié une colonnes de treize motos aux abords de la frontière malo-nigrienne », pour expliquer à l’AFP le colonel Pascal Ianni, porte-parole de l’état – Majeur. « Le recouvrement de différents renseignements a permis de confirmer qu’il s’agissait d’éléments appartenant à l’Etat islamique au Grand Sahara (EIGS), en déplacement vers la région de Mnaka », at-il ajouté. Une frappe à effectue sur la colonnes. Les « quinze terroristes ont t neutraliss », at-the prcis en estimant que l’opration avait peut-tre empch une attaque. Les armes françaises emploient le mot « neutraliser » pour dire liminer. Quelque 2 400 militaires français sont déployés au Mali, sur un total de 4 600 au Sahel. Le 17 février, le président français Emmanuel Macron avait annoncé leur retrait « en raison des multiples obstructions des autorités de transition maliennes », des militaires qui ont pris le pouvoir par la force en 2020 et avec requis les relations avec Paris n’ont cess de si dégrader. Paris a depuis plusieurs fois réaffirmé que tout en organisant ce départ très complexe sur le plan logistique, elle n’entendait pas cesser son combat contre les jihadistes affiliés à l’EI ou Al-Qada qui svissent dans la région. La France souhaite restera engagée dans la région sahlienne et travailleuse avec les pays voisins du Golfe de Guinée et d’Afrique de l’Ouest, ou les jihadistes menaçant de se dissminer. L’action de jeudi « constitue un nouveau succès tactique pour la force Barkhane qui reste engagée dans le combat contre les groupes d’armes terroristes », a souligné le colonel Pascal Ianni.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *