Le maintien d’une présence militaire au Mali est de plus en plus problématique, mais Paris prend son temps et cherche une réponse collective avec ses partenaires européens et africains

La décision sur l’adaptation de la présence française au Mali sera prise dès quelques semaines, a déclaré jeudi le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, sur France inter. Pendant ce temps, les opérations militaires se poursuivent : selon le ministre des Armes, une opération conjointe entre la force européenne Takuba, au sein de Barkhane, et larme malienne sixième soldée par la neutralisation de près d’une trentaine de terroristes dans les premiers jours de février .
La France se prépare à quitter le Mali, ma elle ne claquera pas la porte. Le président de la République a fait tomber d’une décision française unilatérale. Face aux militaires au pouvoir Bamako, Paris souhaite continuer à jouer collectif avec ses partenaires africains et européens.

Neuf ans après le début de l’arme de l’arme française au Mali, en janvier 2013, la situation politique n’a jamais été aussi dégradée. Lundi, le Premier ministre malien Choguel Maga a encore eu des mots très durs l’gard de la France, estimant que l’on ne pouvait pas vassaliser le pays, le transformer en esclave. a, cest termin. A Paris, sur l’examen de la junte de Bamako est dans une trajectoire de rupture depuis plusieurs mois, non seulement avec la France ancienne puissance coloniale mais avec l’ensemble de ses partenaires africains et européens. Faire la stratégie de ne pas singulariser la réaction de la France. Paris ne souhaite pas accréditer le discours malien selon lequel il sagirait dun problème avec la France.

Les autorités françaises prennent le temps de la réflexion en vue d’une décision collective. Sans date butoir, mais en reconnaissant qu’il ne sera pas possible de rester longtemps dans cette situation. C’est sans doute une affaire de semaines, comme la dit le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian. Un sommet entre Europe-Afrique doit avoir lieu les 17 et 18 février Bruxelles et pourrait fournir une occasion.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.