Le documentaire Le dernier refuge du réalisateur malien Ousmane Samassekou depuis sa sortie en mars 2021 a remporté sept prix internationaux dont le grand prix du film documentaire au prestigieux festival du film de Copenhague. Ce succès lui permet d’être le seul film africain à être éligible à la sélection des Oscars 2022 dans la catégorie long métrage documentaire. En tout cas, il vient d’apprendre sa présélection dans cette catégorie.

Auteur de plus d’une dizaine de courts métrages, réaliser des documentaires est un sacerdoce pour Ousmane Samassekou. Il lui a fallu plus de deux ans et demi pour terminer Le Dernier Refuge, son deuxième long métrage. Une sorte de film à huis clos dans la maison de migrants de Gao au bord du désert. Un lieu où se rencontrent les individus prêts à tenter de traverser le Sahara et la Méditerranée et ceux qui ont échoué au retour forcés.

« Dans la conception du film on comprend que tous ceux qui partent ne partent pas que pour la misère, la famine, la pauvreté. Mais il y a beaucoup de gens qui partent parce qu’ils en ont marre, ils veulent juste avancer, ils veulent découvrir, ils veulent une autre vie et je pense que c’est la liberté fondamentale qu’un être humain doit avoir : la liberté d’aller et venir . « 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.