Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Abdoulaye Diop et l’ambassadeur de l’Union européenne au Mali, Bart Ouvry, ont signé, hier au ministère des Affaires étrangères, la convention de financement du nouveau programme « Résilience et développement durable au centre du Mali ».
Par Rédaction Bailleur
Publié mardi 17 mai 2022 à 07:30, mis à jour mardi 17 mai 2022 à 12:40
• Partage
• Facebook Facebook
• TwitterTwitter
• LinkedinLinkedin

D’un montant de 50 millions d’euros (32,8 milliards de Fcfa) pour une durée de 5 ans, ce nouveau programme servira notamment à améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle des populations vulnérables ; pour prévenir la malnutrition et renforcer les capacités de résilience et de gestion des risques des institutions nationales, locales et des communautés.
également, le programme intégrera le Plan national de réponse (PNR) du Commissariat à la sécurité alimentaire en particulier pour les aspects d’assistance alimentaire et les activités d’appui aux moyens d’existence. Il s’inscrit dans la continuité des engagements que l’UE a pris vis-à-vis du gouvernement pour soutenir ses efforts pour garantir à tous les Maliens l’accès à une suffisante et de qualité, condition indispensable de l’équité sociale et du développement du Mali.
Selon l’ambassadeur de l’Union européenne au Mali, « cette cérémonie traduite une fois encore et en actes concrets, les engagements de l’Europe (Institutions et États membres) pour accompagner le Mali dans ses efforts pour le développement, la sécurité et le paix ». Bart Ouvry a souhaité la poursuite de cette bonne coopération avec le gouvernement du Mali et l’ensemble des partenaires dans un esprit de dialogue ouvert.

La Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.