The BOA-Group a réaffirmé sa confiance en son Directeur Régional Afrique Centrale, Mamadou Igor Diarra, objet d’un mandat d’arrêt international émis par le Procureur général près la Cour suprême du Mali dans l’affaire dite « Paramount » du nom de ce « Marché public d’achat de matériel militaire ».

Dans un communiqué rendu public, le mardi 02 août 2022, « BOA GROUP, branch of BANK OF AFRICA BMCE Group a informé par voie de presse l’ouverture d’une information judiciaire et l’émission de mandats d’arrêt internationaux par la Cour Suprême de la République du Mali à l’encontre des personnalités maliennes dont Mamadou Igor Diarra, ancien ministre et actuellement en service pour notre banque en Afrique Centrale en qualité de Directeur Régional ».
Le groupe bancaire va plus loin en reconnaissant la rigueur et le professionnalisme de l’ancien ministre de l’Economie et des Finances. « Confirmant notre attachement scrupuleux au prince sacro-saint de la présomption d’innocence, nous attestons que nous nous sommes intéressés à exercer des fonctions de responsabilité au sein de plusieurs filiales de notre Groupe depuis l’année 2013 et cela avec abnégation, rigueur et professionnalisme », Poursuit le communiqué de la BOA-Group.
« Dans attente de l’instruction de ce dossier par les autorités judiciaires et conformément aux règles d’un Etat de droit et d’une décision judiciaire définitive, nous renouvelons à notre Directeur Régional Afrique Centrale la confiance dont il a été investi par les instances de nomination de notre groupe bancaire », tranche le texte officiel.

Source : Les challengers

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.