Aller au contenu

 »nous sommes condamnés à réussir » – Info-Matin

Le Premier ministre Choguel Kokalla MAÏGA visite le comité stratégique du Mouvement du Rassemblement du 5 juin des Forces patriotiques (M5-RFP), mardi 6 décembre, au Cabinet du chef de file de l’opposition à Badalabougou où il salue les soutiens et l ‘Accompagnement de ses alliés pendant son repos forcé pour raison de santé.

Au lendemain de sa reprise de fonction à la Primature, après plus de trois mois d’absence, le chef du gouvernement, Choguel Kokalla MAIGA, a été accueilli par des cadres et militants du Mouvement du 5 juin-Rassemblement des forces patriotiques (M5 RFP ) au siège du Cabinet du chef de file de l’Opposition d’alors.
Après l’accueil, Choguel s’est entretenu pendant quelques minutes avec les membres du Comité stratégique du M5-RFP dont il était président. Au cours de cette entrevue, le Premier ministre a soutenu le soutien, l’accompagnement et les bénédictions du M5, du peuple malien et du reste du monde à son prévisible.
Ensuite, il a rappelé l’ampleur des défis et du challenge dans la conduite de la transition dans un contexte marqué par la cherté de la vie, l’ébullition du front social, entre autres. Après ces situations, il apparaît que la transition doit atteindre ses objectifs.
« Nous avons l’obligation de réussir. Les Maliens comptent beaucoup sur ce pouvoir. Ceux qui sont si difficiles, nous sommes condamnés à réussir. Parce que, Dieu nous en garde, si on ne réussit pas, nous, les acteurs de la rectification, sommes tous responsables. Que tout le monde comprenne que personne n’a plus intérêt à la réussite de la transition que le M5-RFP », a déclaré le chef du gouvernement.
Principale force du soutien de la Transition, le Premier ministre a soutenu la décision du comité stratégique du M5-RFP d’élargir le groupe à tous ceux qui pourraient la transition. En cet effet, des démarches sont déjà effectuées pour les rencontrer.
« Nous sommes en démocratie, il faut savoir que certains ne vont pas nous rejoindre », at-il prévenu.
À ce jour, après le coup d’État, de nombreuses organisations de la société civile et de mouvements politiques ont été créées avec comme objectif de soutenir le processus en cours, à travers la transition.
Jeamille BITTAR, le porte-parole du M5, s’est réjoui de cette visite du Premier ministre au comité stratégique attestant la fidélité et la reconnaissance de ce dernier. La preuve, at-il déclaré qu’il n’a pas oublié le M5-RFP, tout en supposant qu’ils vont mener ensemble le combat pour le Mali Kura.

PAR SIKOU BAH

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *